6 août 2020
Mini Cooper S 60e anniversaire : pur plaisir
Par: Marc Bouchard

Photo Mini

Verte, c’est la couleur retenue par Mini pour la version 60e anniversaire de son petit modèle. Mais pas n’importe quel vert. Il est plutôt ici question du British Racing Green, la couleur traditionnelle des voitures de course britanniques. On n’en attendait pas moins de ce constructeur anglais (mais germanique de propriété puisqu’il est à BMW) qui voulait souligner un jalon important de son histoire.

Publicité
Activer le son

Car la petite Mini Cooper est clairement une vedette du monde automobile. Comme bien peu de ses rivales – en fait elle est la seule dans sa catégorie -, elle survit depuis les années 60 et a su conserver son aura et sa personnalité unique.

Personnalité qui est encore rehaussée d’ailleurs avec cette version 60e anniversaire certes plus coûteuse, mais considérablement distincte de ses sœurs plus régulières.

Ce qui est identique, ce sont bien sûr les roues logées aux quatre coins du véhicule et qui lui assurent une stabilité hors du commun. Ce sont aussi les phares (même si ces derniers sont à DEL sur la version 60e), qui reprennent la forme retenue depuis des années et que l’on peut si facilement reconnaître, peu importe la distance.

La calandre et les blocs optiques arrière sont aussi des facteurs caractéristiques de Mini. Quoique, dans ce dernier cas, la lentille de couleur affiche un motif totalement unique. Il suffit d’illuminer les feux arrière pour apercevoir le Union Jack, le célèbre drapeau anglais en silhouette. Une touche délicate!

Ce qui est différent avec cette version 60e anniversaire? Les aspects sont nombreux, à commencer par les roues au design spécifique, et par les appliques 60e anniversaire qui bordent la voiture. Le toit et les rétroviseurs blancs, puis le toit ouvrant panoramique et les bandes décoratives sur le capot complètent l’allure extérieure.

L’habitacle reçoit un volant sport, un système de navigation plus sophistiqué et une sellerie brune aux surpiqures vertes du plus bel effet. En fait, il s’agit probablement, en toute subjectivité, du plus bel intérieur que j’ai vu dans une Mini depuis longtemps.

Ceci étant dit, la personnalité même de la Mini ne change pas. On y retrouve l’immense cadran logé au centre de la planche de bord et qui sert d’écran d’affichage, un signe distinctif de Mini depuis près de deux décennies. On n’a pas aménagé non plus d’espace de rangement supplémentaire ou de dégagement suffisant pour les occupants arrière. En termes clairs, la Mini Cooper S 60e anniversaire est encore et toujours un véhicule pour deux, guère plus.

Conduire un go-kart

Oubliez la version 60e anniversaire, ne pensez plus à l’espace intérieur et concentrez-vous sur la conduite. Vous comprendrez pourquoi la Mini a su traverser le temps avec autant de grâce. Parce qu’on ne conduit pas une Mini Cooper S, on la pilote. Peu importe que le moteur turbo 2,0 litres ne développe que 189 chevaux, ce qui est bien peu pour une sportive moderne.

La simple réalité, c’est que de conduire une Mini devient presque une expérience de karting où les sensations les plus directes sont transmises dès qu’on prend le volant en main. Ne cherchez pas les accélérations décoiffantes au volant de la petite voiture. Il est vrai qu’en mode sport, la réaction est un peu plus vive, et que la boîte de vitesse à double embrayage 7 vitesses réagit plus rapidement, mais ce n’est pas encore une voiture de course.

En revanche, à vitesse permise, amusez-vous à tenter de développer votre trajectoire de course, en suivant les points de corde et autres considérations. Vous verrez que la petite voiture a du chien et du mordant, et que l’extrême rigidité de son châssis permet d’enfiler les manœuvres sans jamais rechigner.

Pas besoin de toujours conduire de cette façon cependant puisque les suspensions procurent quand même un certain confort et que les sièges, une fois la bonne position trouvée, sont confortables et soutiennent bien conducteur et passager.

Non, la Mini Cooper S n’est pas une grande sportive ni une berline hyper spacieuse, mais elle procure assez de sensations de conduite pour faire oublier ses défauts et, à moins de 30 000 $ (un peu plus si vous optez pour l’écusson 60e anniversaire qui n’est absolument pas nécessaire), elle continue de se démarquer parmi les véhicules les plus amusants, et les plus cools, de sa génération.

image