16 juin 2011
Mazda 5 GT 2012
Minivan, maxi plaisante
Par: Marc Bouchard

La minivan n’a rien de sexy, ni de très attirant. Et les gens qui s’en achètent une le font généralement parce qu’ils sont forcés de le faire pour des raisons familiales.

Publicité
Activer le son

Mais il arrive parfois au passage que cette même minivan devienne soudainement amusante à conduire. De ce nombre, il faut l’avouer, il faut compter la minuscule (selon les standards désormais attribuables aux minifourgonnettes) Mazda5, une fourgonnette de petite dimension, mais qui, à l’image de la compagnie Mazda tout entière, privilégie d’abord le plaisir de la conduite.

Il est vrai qu’elle est plus petite, plus dynamique et un tantinet moins spacieuse, mais elle répond aux exigences familiales sans problème. Et avouons-le, la mouture 2012 redessinée, reprend là où l’ancienne avait laissé et s’améliore encore.Familiale en premierCe n’est pas un secret, et la Mazda5 l’assume avec conviction, elle est d’abord une minifourgonnette dont la principale qualité est de transporter dans un confort relatif, tous les membres de la famille. Bien sûr, la version 2012 a considérablement changé, mais on a su lui préserver son allure et sa polyvalence. Pas question de changer une recette gagnante.Ainsi, la petite Mazda5 préserve ses portes coulissantes qui l’ont rendue si populaire. Mieux encore, elle conserve encore leur facilité d’utilisation. Elles sont légères et faciles à remettre en place d’une seule main, même par un enfant. Mieux encore, la version GT profite d’une assistance électrique, qui rend la chose encore plus simple. Mais évidemment, on a aussi prévu un mécanisme de blocage en cas de rencontre avec un obstacle.Dans l’habitacle, sans être abondant, l’espace est plus que correct. Les sièges de deuxième rangée sont confortables et ceux de troisième rangée, disons-le, un peu moins. N’empêche qu’ils s’avèrent pratiques et que si on ne les utilise pas, ils peuvent se rabattre à plat pour offrir un bon espace de chargement. Bémol cependant, comme dans toutes les fourgonnettes familiales, une fois tous les sièges occupés, l’espace cargo est réduit à sa plus simple expression, pour ne pas dire inexistant. Notons qu’en matière d’équipements et d’accessoires, la Mazda5 joue la carte de la sobriété, ne reprenant que les principales commandes incluant des commandes redondantes au volant et un système Bluetooth sur les versions haut de gamme.

Vroum Vroum encore

Si la Mazda5 change presque totalement pour 2012, elle conserve sa personnalité dynamique et vivante. Le visage change un peu, reprenant notamment la calandre en forme de sourire de la Mazda3 qui ne fait pas l’unanimité, mais qui est plus à sa place sur la minifourgonnette.

Les phares remodelées, les parois latérales ondulées et inspirées des récents prototypes Mazda, et surtout des feux arrière plus stylés lui confèrent une personnalité encore plus forte.Et pour couronner le tout, sous le capot, un moteur 2,5 litres de 153 chevaux qui semble avoir trouvé son second souffle : alors que dans la génération précédente, il s’essoufflait dès que le véhicule était chargé, il semble cette fois vouloir être plus résistant et moins anémique en accélération. Et comme dans notre version d’essai il était doté d’une boîte manuelle suffisamment souple pour être agréable, la Mazda5 procure de rares sensations pour une minifourgonnette.Avec un prix d’achat avoisinant les 21 000 $ et une conduite plus inspirée, la Mazda5 est certainement un choix logique pour quiconque cherche un petit véhicule familial. On pourrait lui reprocher sa petite taille, ou sa consommation un peu élevée, mais on ne pourra jamais lui reprocher de ne pas en offrir pour sa valeur.En fait, la Mazda5 change en 2012, mais pour être meilleure encore. Tout simplement.Forces :1- Espace bien aménagé2- Conduite agréable3- Boîte de vitesse bien étagéeFaiblesses :1- Consommation élevée2- Ergonomie difficile3- 3e banquette peu accessibleFiche technique :Moteur : L4 2.5L Puissance (ch@tr/min): 157 @ 6000 Couple (lb.pi@tr/min): 163 @ 4000 Roues motrices : Avant Transmission : manuelle à 6 rapports Freins : Disques aux 4 rouesConsommation : 9,3 l aux 100 kmPrix : de 23,390 à 25,990 $

image