19 mai 2011
Gaétan Girouard honoré
Mira fête ses 30 ans
Par: Le Courrier
Le président-directeur général et fondateur de Mira, Éric Saint-Pierre, ainsi que la famille et les proches de Gaétan Girouard. À l'arrière, la plaque commémorative du parc.

Le président-directeur général et fondateur de Mira, Éric Saint-Pierre, ainsi que la famille et les proches de Gaétan Girouard. À l'arrière, la plaque commémorative du parc.

La Fondation Mira a inauguré sur ses terrains de Sainte-Madeleine, le Parc Gaétan Girouard afin de souligner le 30e anniversaire de l’organisme. Une façon de rendre hommage à un pionnier disparu.

Publicité
Activer le son

« Gaétan, où que tu sois, garde un oeil sur Mira. » La phrase est gravée en tête de la plaque commémorative du parc. Une centaine de noms accompagnent celui du défunt. Artistes, sportifs et personnalités publiques se mêlent à cette liste de personnes ayant fait avancer la cause de la fondation.

L’inauguration du Parc Gaétan-Girouard s’est déroulée dans le cadre d’une journée champêtre où les invités ont pu visiter les installations du site. Malgré la pluie, plus de 500 personnes étaient au rendez-vous. À l’arrivée des invités, une dizaine de chiens bien calmes accueillaient les gens sur le tapis rouge.« On se sent un peu comme à Woodstock, les pieds dans la bouette », a ricané le président-directeur général et fondateur, Éric Saint-Pierre, avant de commencer son discours inaugural dans le parc. Il a par la suite parlé de Gaétan Girouard comme d’un militant des droits pour les personnes aveugles et l’a remercié d’avoir cru en Mira dès le début. La fille de Gaétan a d’ailleurs remercié la fondation de continuer à honorer sa mémoire.La journée s’est terminée par un encan où plusieurs prix étaient vendus au profit de la Fondation Mira. Parmi ceux-ci, un souper en tête-à-tête avec l’athlète Alexandre Bilodeau, un chandail autographié par Sydney Crosby, 30 ans d’adhésion à un club de golf, etc.Mira organise beaucoup d’activités de financement, car l’organisme ne bénéficie d’aucun soutien monétaire de la part du gouvernement. Environ 180 chiens sont donnés chaque année à des gens dans le besoin. Pour chaque chien d’assistance, une formation de deux ans et un investissement de 30 000 $ sont nécessaires. La fondation est basée à Sainte-Madeleine.

image