26 mai 2011
Mission accomplie disent les jeunes du projet À ta santé
Par: Le Courrier
La gang du projet <em>À ta santé</em>

La gang du projet À ta santé

Pendant 26 semaines, dix jeunes âgés de 18 à 30 ans ont surmonté leurs obstacles à l’employabilité grâce au projet de chroniques web faites par les jeunes pour les jeunes À ta santé du Carrefour jeunesse-emploi Maskoutain. Il s’agit d’un quatrième projet du genre et avec un taux de placement de plus de 80 %, cette édition a été une réussite.

Publicité
Activer le son

Semblable à un emploi régulier À ta santé est un projet d’insertion qui a permis à dix jeunes Maskoutains de développer leurs compétences en employabilité en travaillant 30 heures par semaine, de septembre à février, en échange d’une allocation de formation.Pour la coordonnatrice du projet, Caroline Lavoie, cette stratégie a plus d’impact que des rencontres d’accompagnement individuelles. « On crée des liens, c’est plus significatif et nous sommes davantage en mesure d’aider la personne à changer un mauvais comportement ou à se prendre en main », a-t-elle indiqué.Parmi la vingtaine de jeunes intéressés à participer au projet, dix ont été retenus. Qu’ils n’aient pas complété leurs études secondaires, en étant à la tête d’une famille monoparentale ou présentant des problèmes de consommation ou d’aptitude, ils ont tous franchi la ligne d’arrivée et la plupart ont trouvé un emploi qui leur convient ou prévoient un retour à l’école.« Ce sont souvent des jeunes qui ont accumulé les échecs et perdu confiance en eux et en leur potentiel. Aller au bout de ce projet de six mois leur a permis de connaître un succès qu’ils voudront revivre », explique Mme Lavoie.Du lot, on compte Joanie Brunelle qui s’est inscrite au programme pour sortir de la noirceur et réintégrer une vie sociale. Le résultat a été plus que positif pour la jeune femme qui a repris le chemin des bancs d’école. « Je suis contente d’avoir été choisie parce qu’aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux. »Avant le projet, Dave Tremblay abandonnait au moindre obstacle, maintenant il sait que rien ne peut l’arrêter. Même chose pour Sébastien Gagnon qui a d’abord décidé de participer pour se réorienter. « Le projet m’a fait grandir et j’ai trouvé un emploi dans un domaine où je me reconnais. »Plus qu’une démarche de groupe en orientation, le projet À ta santé leur a permis d’élargir leurs compétences et leur autonomie sociale, professionnelle et personnelle. « Ils ne l’ont pas eu facile pendant ces 26 semaines, mais ils ont développé des habiletés qui vont leur servir tant sur le plan professionnel que social », affirme Caroline Lavoie.Au cours des 26 semaines qu’a duré le projet, les participants ont élaboré et créé, ils se sont documentés et remis en forme pour finalement tourner dix capsules web sur la santé à propos de sujets aussi diversifiés que l’estime de soi, l’importance du petit déjeuner et la malbouffe. Ces capsules sont disponibles sur la page Facebook Carrefour jeunesse-emploi / Club de recherche d’emploi Saint-Hyacinthe.

image