9 septembre 2021
Mission accomplie pour Expo-Champs
Par: Eliane Tremblay-Moreau

Le pulvérisateur traîné UX 11201 a une cuve d’une capacité de 11 200 litres et peut élargir sa rampe jusqu’à 40 m.

De nombreux exposants étaient présents pour présenter leurs variétés de grandes cultures. Photos François Larivière | Le Courrier ©

Le président de Lapalme Conception Mécanique, Éric Laplame, présente le robot SAMI 4.0, conçu pour automatiser la récolte de fruits et de légumes.

L’immense tracteur VERSATILE 405 a attiré les curieux.

La 22e édition d’Expo-Champs, qui s’est déroulée les 31 août, 1er et 2 septembre, a connu un franc succès. C’est dans une ambiance joviale que 12 688 visiteurs se sont promenés à travers les allées du champ à Saint-Liboire pour admirer les nouvelles machineries agricoles ou bien découvrir les dernières innovations technologiques.

Publicité
Activer le son

« L’ambiance sur le site était agréable. La programmation était très diversifiée. Il y avait de quoi plaire à chacun. Les gens se réjouissaient de constater l’ampleur des installations. Ils en ont eu pour leur argent », affirme le directeur des communications et de la commercialisation chez GoXpo, Gaston Doré. L’événement regroupait une cinquantaine de nouveautés, des machineries lourdes, différentes variétés de semences, des démonstrations et environ 300 exposants.

« Les gens étaient vraiment contents de se retrouver. Les exposants ont pu revoir des amis qu’ils n’avaient pas vu depuis deux ans ou encore leurs voisins de kiosques. Tout le monde riait et avait du plaisir. Ça fait vraiment du bien de voir cela après tout ce qu’on a traversé. Nous sommes vraiment satisfaits du résultat », mentionne le directeur général de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, François Brouillard.

L’organisation de l’événement a été remplie de défis cette année. « L’acquisition de chapiteaux et de voiturettes de golf a été plus difficile. Nous avions moins de voiturettes que les autres années. L’ensemble s’est tout de même bien déroulé. C’est avec tristesse que nous avons démonté les installations à la fin de l’événement. Nous en étions tellement fiers », ajoute M. Doré.

Passeport vaccinal

Le passeport vaccinal a fait son entrée dès la deuxième journée de l’événement. Un contrôle a été effectué à l’entrée du site. Tous les visiteurs devaient avoir en leur possession leur code QR ainsi qu’une pièce d’identité. Lorsque l’application indiquait que la personne était adéquatement protégée, elle pouvait entrer sur le site. Les invités, les exposants et l’équipe d’Expo-Champs n’étaient toutefois pas tenus de se conformer à cette exigence.

« Nous n’avons pas eu de pépin. Nous avions une équipe supplémentaire qui devait utiliser l’application pour scanner le code des visiteurs. Environ 95 % des gens étaient préparés. Nous avons eu quelques exceptions comme des gens venant de l’Ontario qui n’avaient pas encore le code QR, mais nous les avons laissé entrer puisqu’il y a une période d’adaptation de 15 jours. En plus, le site est grand et en plein air », informe Gaston Doré.

Zone Agri-emplois

La Zone Agri-Emplois, où les exposants pouvaient afficher des postes disponibles ou encore recevoir des candidatures, a été bien appréciée. Une quinzaine d’entreprises sont venues déposer des offres d’emplois et une quarantaine de postes à pourvoir sont disponibles sur le site Internet d’Expo-Champs.

image