24 juin 2021
Mitsubishi Mirage 2021 : sous-compacte mal aimée
Par: Marc Bouchard

Photo Marc Bouchard

Il arrive parfois que des lecteurs bien intentionnés mentionnent que mes essais touchent trop de voitures de luxe. Ce qui n’est pas faux, mais il faut bien vivre avec ce que les constructeurs mettent à notre disposition. Occasionnellement toutefois, on a l’occasion de mettre la main au volant d’une voiture d’entrée de gamme.
Publicité
Activer le son

C’est le cas de la Mitsubishi Mirage 2021. Quand on parle d’entrée de gamme, c’est du sérieux. Elle est, de tout le pays, la voiture la moins dispendieuse que l’on peut obtenir en location (il existe bien la Chevrolet Spark moins chère, mais la financer est une opération quasi impossible). Alors avec son prix de base de 15 000 $ environ, la Mitsubishi Mirage ES est définitivement la moins dispendieuse.

Une voiture mal connue

Ce qui étonne, en fait, c’est que malgré ce prix plus qu’abordable, la Mitsubishi Mirage n’attire pas les foules, tant s’en faut. Même le manufacturier hésite à la placer au centre de campagnes publicitaires. Ce qui explique, notamment, qu’elle n’est vendue qu’à quelques centaines d’exemplaires au pays.

Vous l’aurez compris, on n’est pas ici en présence d’une voiture de performance, encore moins d’une voiture de luxe. Si on opte pour la petite Mirage, c’est d’abord pour son prix (même à si les versions haut de gamme sont relativement dispendieuses pour ce qu’elles offrent), pour son économie de carburant et pour l’exceptionnelle garantie de 10 ans du groupe motopropulseur que Mitsubishi offre encore et toujours.

Car pour le reste, tant en matière d’équipement que de conduite, la Mirage est le reflet direct de ce qu’elle affiche : une voiture de base, qui offre des performances de base et un confort tout aussi élémentaire.

Est-ce une mauvaise chose? Pas nécessairement, puisque cela dépend de ce que vous recherchez. Une petite voiture citadine, capable de vous mener à bon port, économique et fiable sont vos critères de sélection? La Mirage vous convient.

Ajoutez à cela une maniabilité hors du commun et un rayon de braquage à peine plus grand que celui de votre vélo (j’exagère, mais à peine avec ses 9 mètres) et vous aurez une voiture qui vous permettra de vous faufiler dans n’importe quel stationnement de n’importe quel centre-ville.

Question confort et conduite cependant, la donne est un peu différente. Clairement, le petit moteur 3 cylindres 1,2 litre et ses 78 chevaux n’est pas une version sport. Il atteint donc rapidement la limite de l’essoufflement et sa sonorité pas du tout discrète déplaît même à ceux qui n’accordent que peu d’importance à ce détail en général. Parlez-en à ma grande sœur, pourtant elle-même conductrice de Spark!

La boîte de vitesse manuelle du petit véhicule est cependant un plus. Elle n’est pas exceptionnellement précise, mais elle permet de tirer le maximum de la Mirage dans toutes les circonstances. Et on retrouve, il faut bien le dire, le plaisir de manipuler le levier quand on se faufile en ville. Le bonheur, c’est de pouvoir conserver le régime moteur assez haut pour tirer le maximum de la petite voiture, malgré quelques grognements de mécontentement.

Le tout se complète par une cote de consommation de quelque 5,8 litres aux 100 km en mode combiné, ce qui est loin d’être déshonorant.

Question confort

En 2021, la Mitsubishi Mirage a subi d’importants changements esthétiques. À l’extérieur, elle affiche les mêmes caractéristiques que les autres véhicules de la famille, dans la mesure de ses dimensions. C’est donc dire qu’elle affiche le chrome à l’avant, la calandre redessinée et une petite bouille sympathique, plutôt agréable.

L’habitacle est plutôt simplet. Le système multimédia pourrait être plus moderne et les équipements, plus complets. Mais vous avez quand même l’obligatoire caméra de recul et une clé, une vraie, pour démarrer le moteur. Oubliez le télédéverrouillage. Il faut aussi opter pour les versions haut de gamme pour assurer la connectivité complète avec Android Auto ou Apple Car Play.

En résumé

La Mitsubishi Mirage fait rigoler bien des chroniqueurs, qui s’en moquent un peu. Même moi, je l’avoue, aux termes d’une semaine en voiture de luxe, j’ai souffert un peu de la comparaison. Mais avec le recul, je dois admettre que la Mirage remplit sa mission.

Oui, elle est un peu dispendieuse en version tout équipée. La question cependant, c’est de savoir ce que l’on veut. Si on regarde pour un véhicule passe-partout ou capable de concurrencer les sportives, on est loin du compte. Mais quand on veut un véhicule fiable, tout à fait raisonnable et économique, la Mitsubishi Mirage répond présente, malgré quelques faiblesses.

Pour les Audrey et Émilie de ce monde, de qui elle a été la première voiture neuve, la Mitsubishi Mirage s’est avérée être tout à fait à la hauteur. C’est génial puisque c’est à ce genre de conducteurs qu’elle s’adresse!

image