18 août 2016
Football
« Mon mandat est d’avoir une équipe compétitive »
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont lancé leur camp préparatoire au début août afin d’être prêts à rivaliser avec leurs adversaires. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Lauréats ont lancé leur camp préparatoire au début août afin d’être prêts à rivaliser avec leurs adversaires. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Une nouvelle saison de football est à nos portes et les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe promettent de rivaliser avec leurs adversaires de la division 3 du circuit collégial RSEQ.

Publicité
Activer le son

-Yan Genest, entraîneur-chef des Lauréats

Avec à peine deux victoires en seize sorties lors de ses deux premières saisons, la nouvelle équipe espère surprendre cet automne. « On a pris un gros tournant, indique le nouvel entraîneur-chef, Yan Genest. Mon mandat est d’avoir une équipe compétitive sur le terrain. »

Pour la première fois depuis que le programme a été lancé, ce n’est pas Jean-Philippe Morin qui mène le bal, mais plutôt Genest. Ce dernier a été sélectionné plus tôt dans l’année pour remplacer Morin, après que celui-ci ait décidé de ne pas poursuivre l’aventure avec les Lauréats.

Le camp d’entraînement de l’équipe s’est mis en branle le 6 août avec les tests physiques et les premières rencontres d’équipe. Près de 45 joueurs y participent, un objectif quelque peu en deçà des attentes de l’entraîneur Genest puisque les équipes collégiales peuvent compter jusqu’à 55 joueurs.

Le nouveau meneur de la formation maskoutaine compte amener une rigueur et une éthique de travail digne des plus grands programmes de football, en plus de pousser plus loin les systèmes de jeux exploités tant à l’offensive qu’à la défensive. « C’est la première année qu’il va y avoir quatre pratiques par semaine pour l’équipe. Avant il y en avait seulement trois. Certains ont vu que c’était trop avec les études et le travail et ont choisi de quitter. Nous, on veut ceux qui vivent football », lance-t-il.

Déjà au camp printanier, Genest avait clamé que l’offensive des Lauréats serait assurément à surveiller. Puis, depuis le début du camp d’entraînement, la défensive présente elle aussi de belles choses, permettant d’espérer une équipe des plus complètes.

« Ça avait été laborieux pour notre front défensif au printemps, reconnaît l’entraîneur-chef. Notre offensive avait toujours le dessus. Mais je suis agréablement surpris depuis le début du camp. On voit le travail qui avait été fait, ils comprennent plus les systèmes de jeu et jouent moins d’instinct. »

Un match hors-concours

Question de pouvoir tester ces nouveaux systèmes de jeux en situation de match avant le début de la saison, les Lauréats disputeront samedi un match hors-concours face aux Vulkins du Cégep de Victoriaville, une des deux équipes de la division 2 à avoir été rétrogradée en division 3 pour la prochaine campagne.

C’est d’ailleurs face à cette deuxième formation qui œuvrait en division 2 en 2015, les Voltigeurs du Cégep de Drummondville, que les Maskoutains lanceront leur calendrier régulier en leur rendant visite le samedi 27 août.

« On affronte en partant les deux équipes qui sont descendues en division 3. On va pouvoir voir dès le début ce qu’on est capable de faire sur le terrain », croit Yan Genest, voyant le défi comme un bon test.

Le premier match local des Lauréats se tiendra le dimanche 4 septembre à 13 h 30 au terrain synthétique du Cégep de Saint-Hyacinthe. Les Indiens du Cégep Ahuntsic seront les visiteurs pour l’occasion.

image