25 octobre 2012
Passage à niveau ou tunnel?
Mon opinion à propos des travaux sur le boulevard Casavant
Par: Le Courrier

Dans LE COURRIER du 11 octobre, vous avez présenté à la page B13, des photos nous montrant le futur projet qui joindra les deux tronçons du boulevard Casavant. En fait, vous proposez deux options; un passage à niveau ou un tunnel.

Publicité
Activer le son

Dans LE COURRIER du 11 octobre, vous avez présenté à la page B13, des photos nous montrant le futur projet qui joindra les deux tronçons du boulevard Casavant. En fait, vous proposez deux options; un passage à niveau ou un tunnel.

Voici ma perspective à ce sujet. Malheureusement, je n’ai pas de bague d’ingénieur au doigt, seulement une d’union matrimoniale, mais j’aimerais me permettre de donner mon opinion concernant ce projet. Je dois quand même dire que mon opinion est partagée et appuyée par plusieurs de mes connaissances avec qui je discute souvent du projet. Option 1 : le passage à niveau Demeurant à Douville, je passe souvent dans ce secteur et le boulevard Casavant sera, lorsqu’il sera terminé, tout à fait génial pour se rendre au centre commercial. Toutefois, c’est un endroit stratégique à l’heure de pointe et je me rends compte que ça congestionne souvent de Casavant à Pinard et même, jusque chez le marchand de chlore. Vous ne croyez pas qu’un deuxième passage à niveau risque d’aggraver la congestion? Option 2 : le tunnelPersonnellement, je n’y vois rien de meilleur… sinon pire. Premièrement, détourner le CN à coût de millions pour faire une voie temporaire qui servira uniquement pendant les travaux, et ensuite tout remettre en place?!? Et que dire de l’excavation pour créer ce tunnel, de la station de pompage pour éviter les inondations… D’ailleurs, à ce sujet, vous mentionnez dans un autre article du COURRIER, l’existence d’un ruisseau à proximité. Bien que je n’aie pas visité les lieux, selon les lois de la gravité, l’eau du ruisseau en question n’ira pas se déverser au fond du tunnel? Un bon ponceau et le tour est joué, pas besoin de dévier un ruisseau, de déménager des grenouilles et de mêler l’environnement à tout ça! Mon option 3 : un viaduc Je pense sincèrement que vous avez oublié une option… Un viaduc peut-être! Deux voies ou quatre voies, peu importe, mais qu’on procède aux travaux! Le viaduc construit dernièrement près d’Hydro-Québec fonctionne très bien à deux voies. Un viaduc donne accès aux deux tronçons du boulevard Casavant sans congestion inutile causée par un train! Vous n’aurez pas besoin de déplacer la voie ferroviaire donc pas de location de terrain pour une voie temporaire pour tout remettre en place après, pas d’attente aux passages à niveau et pas question de fermer le passage à niveau existant! Après tout, on vient tout juste de terminer l’asphalte dans ce secteur et une femme y a presque laissé sa vie si vous vous souvenez bien… Je pense qu’un viaduc serait approprié; tous les travaux se font de chaque côté de la voie ferrée sans rien déplacer et lorsque les poutrelles seront prêtes à être installées, un simple coup de fil au CN afin de les aviser à l’avance d’un arrêt de circulation tel jour entre telle heure et telle heure et le tour est joué! C’est ce qu’on fait sur l’autoroute 20 lorsqu’on refait un viaduc; pourquoi ne pas le faire sur notre boulevard Casavant? Je pense que c’est trop simple… ou que ça ne coûte pas assez cher! Il est évident que des investigations et des réunions sont nécessaires pour un tel projet, mais il faut que ces coûts exorbitants cessent et que cet argent soit investi au bon endroit afin qu’on accède tous à un boulevard Casavant en un seul morceau. Cette belle ceinture verte doit être accessible aux contribuables pour une meilleure qualité de vie. Pourquoi ne pas offrir cette 3 e option? J’ai vu sur votre site Internet la comparaison des coûts entre le passage à niveau et le tunnel. Tant qu’à dépenser autant d’argent pour des sondages, pourquoi ne pas avoir ajouté l’option du viaduc? Le comparatif aurait été plus complet et les chiffres d’autant plus intéressants. Cette lettre ne changera peut-être rien, mais elle m’aura fait un très grand bien. L’opinion d’une simple citoyenne,

Nicole Leblanc NDLR : Selon la Ville, le projet de viaduc a été rapidement écarté pour des raisons d’ingénierie. En plus de se retrouver avec une structure très élevée du fait que la voie ferrée se situe 4 mètres au-dessus du terrain naturel, cette solution créait une pente abrupte de 10 % au niveau de la chaussée sans offrir un espace de dégagement sécuritaire suffisant. -30-

image