26 mars 2015
MRC : mise à jour de la politique familiale
Par: Le Courrier

La Municipalité régionale de comté (MRC) des Maskoutains s’est vu ­accorder une aide financière du ­ministère de la Famille afin de mettre à jour sa Politique régionale de la ­famille et le plan d’action qui en ­découle, deux documents qui ont été élaborés pour la première fois en 2007.

publicité

Cette somme permettra à la MRC de réviser la politique régionale de la ­famille pour l’ensemble de son ­territoire et le plan d’action, en tenant compte de la réalité actuelle des ­familles de la MRC. De plus, quatorze municipalités ont pris part à la ­demande collective de financement afin de réviser leur politique familiale locale. Ce sont : La Présentation, Saint-Barnabé-Sud, Saint-Bernard-de-­Michaudville, Saint-Damase, Sainte-Madeleine, Sainte-Marie-Madeleine, Saint-Hugues, Saint-Jude, Saint-­Liboire, Saint-Louis, Saint-Marcel-de-Richelieu, Saint-Pie, Saint-Simon et Saint-Valérien-de-Milton.

La MRC a obtenu 7 500 $ pour la mise à jour de sa politique régionale et pour soutenir les municipalités ­participantes qui elles, ont reçu 2 500 $ chacune, le tout provenant du ­Programme de soutien financier aux politiques familiales municipales.

« Le conseil des maires réaffirme sa volonté d’offrir des environnements favorables au plein épanouissement de chacun des membres des familles de son territoire. En traçant le portrait actuel des familles et en les consultant sur les enjeux qui les concernent, la MRC souhaite contribuer, dans ses champs de compétence, à l’accueil et au soutien des familles, en tenant compte de leurs réalités et de leurs ­aspirations », a indiqué Francine ­Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

La MRC travaillera en partenariat avec la Direction de santé publique pour ce projet. Le programme de l’évaluation d’impact sur la santé (EIS) ­permettra de bonifier les plans ­d’action en faveur des familles. Fondée sur la collaboration entre des professionnels de la santé et des partenaires municipaux, cette pratique vise à ­mesurer l’impact des actions que nous désirons mettre en place sur la santé de la population et à les bonifier, au besoin, à la lumière des commentaires et analyses reçus.

image