13 février 2014
Nomination de la directrice générale
Nancy Lambert à la tête du BTC
Par: Le Courrier
La Maskoutaine Nancy Lambert a décroché le poste de directrice générale du Bureau de tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe.

La Maskoutaine Nancy Lambert a décroché le poste de directrice générale du Bureau de tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe.

Le Bureau de tourisme et congrès (BTC) de Saint-Hyacinthe a confirmé l’embauche de sa nouvelle directrice générale, Nancy Lambert, en remplacement de Sylvain Laliberté, congédié en janvier. Son mandat débutera le 17 février.

Sur plus de 70 candidatures reçues, sept s’étaient démarquées, mais le choix du comité de sélection, formé de trois administrateurs du BTC et du responsable des Ressources humaines de la Ville de Saint-Hyacinthe, s’est arrêté sur Mme Lambert.

« Elle a une excellente connaissance du milieu touristique, en plus de cumuler 25 années d’expérience dans le domaine. Elle a aussi une grande expertise dans le tourisme d’affaires », a souligné en conférence de presse Steve Deslauriers, président du conseil d’administration du BTC. La femme originaire de Saint-Hyacinthe entrera dans ses nouvelles fonctions en terrain connu puisque c’est au BTC qu’elle a commencé sa carrière. Elle y a travaillé durant près de 23 ans au cours desquels elle a occupé diverses fonctions. Nancy Lambert s’est ensuite dirigée dans le domaine de l’hôtellerie en acceptant le poste de directrice des ventes et marketing à l’Hôtel des Seigneurs. Elle y est restée jusqu’à la fermeture de l’établissement le 22 décembre.

Relance, agrément et priorités

Nancy Lambert s’est faite plutôt discrète sur les dossiers qu’elle comptait traiter dès son entrée en poste. « Mon mandat n’est pas encore débuté alors ce serait prématuré de me prononcer aujourd’hui. D’ici un mois, nous présenterons un plan révisé des priorités 2014 », a-t-elle assuré.

Elle n’a toutefois pas hésité à clamer que le tourisme d’affaires à Saint-Hyacinthe « n’était pas mort ». Selon elle, la ville est en mode transition pour le moment et même si l’avenir demeure incertain, il faut un hôtel et un centre de congrès à Saint-Hyacinthe. Une demande a d’ailleurs été adressée au comité de relance du secteur hôtelier de Saint-Hyacinthe afin que Mme Lambert puisse siéger, contrairement à son prédécesseur. Pour le moment, le BTC y est représenté par Steve Deslauriers et il n’a pas été établi s’il gardait ou non son siège advenant l’intégration de Nancy Lambert au sein du comité. La conseillère municipale et représentante de la Ville au conseil d’administration du BTC, Johanne Delage, a tenu à préciser que s’il y avait une volonté de la Ville d’aller vers le tourisme d’agrément, le tourisme d’affaires demeurait la priorité. La nouvelle directrice générale a pour sa part avancé que le plus important sera « de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier et d’équilibrer le tout ».

image