19 avril 2012
Naufrage du Titanic, 100 ans
Par: Le Courrier
Le Titanic lors de son départ de Southampton, le 10 avril 1912, et les derniers instants du Titanic. (<a href=http://fr.wikipedia.org/wiki/Titanic)" />

Le Titanic lors de son départ de Southampton, le 10 avril 1912, et les derniers instants du Titanic. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Titanic)

Il y a cent ans exactement, soit au cours de la nuit du dimanche 14 au lundi 15 avril 1912, le Titanic, ce paquebot transatlantique britannique que l’on disait insubmersible, mis en service le 10 avril précédent à Southampton, Angleterre, a coulé à 650 km au sud-est de Terre-Neuve après avoir heurté un iceberg, causant la mort d’environ 1 500 personnes. Ce navire construit de 1909 à 1912 à Belfast, Irlande du Nord, sous l’initiative de Joseph Bruce Ismay, gît au fond de l’océan à 3 843 mètres (http://fr.wikipedia.org/wiki/Titanic« >http://fr.wikipedia.org/wiki/Titanic).

Il y a cent ans exactement, soit au cours de la nuit du dimanche 14 au lundi 15 avril 1912, le Titanic, ce paquebot transatlantique britannique que l’on disait insubmersible, mis en service le 10 avril précédent à Southampton, Angleterre, a coulé à 650 km au sud-est de Terre-Neuve après avoir heurté un iceberg, causant la mort d’environ 1 500 personnes. Ce navire construit de 1909 à 1912 à Belfast, Irlande du Nord, sous l’initiative de Joseph Bruce Ismay, gît au fond de l’océan à 3 843 mètres (fr.wikipedia.org).

La nouvelle de cette catastrophe maritime a fait le tour du monde. Les trois journaux de Saint-Hyacinthe de l’époque (Le Courrier, Le Clairon et La Tribune) ont rapporté eux aussi la triste nouvelle considérée comme étant la plus grande catastrophe maritime de l’histoire. La Tribune, vendredi 19 avril 1912 : « Le naufrage du Titanic. – Le Titanic, l’orgueil de la [compagnie] White Star Line, le plus gros et le plus moderne des navires qui sillonnent l’océan [a] péri entraînant dans la mer 1 600 personnes. Dimanche soir, alors qu’il filait à grande vitesse, il a frappé un glacier non loin de l’Île au Sable et a sombré quatre heures plus tard à deux heures du matin. […] Il est établi que ce géant des mers n’avait qu’une quinzaine de chaloupes à mettre à la disposition des 2 000 naufragés. Les hommes se sont généreusement sacrifiés pour sauver les femmes et les enfants. Le Titanic [faisait son voyage inaugural. Il avait quitté Southampton, Angleterre, en direction de New York]. Il y avait à bord bon nombre de millionnaires américains et de grandes richesses. Ce navire avait coûté 10 millions. C’était une véritable ville flottante divisée en 38 compartiments étanches. Le Titanic mesurait 882 pieds et 6 pouces de longueur et 92 pieds et 6 pouces de largeur. Ses trois hélices pouvaient lui donner une vitesse de 21 noeuds à l’heure. L’équipage comprenait 800 hommes. L’intérieur du palais flottant était de grand luxe. Il y avait des ascenseurs, des ponts promenades, des bains turcs, des salles de jeux, de spectacles, de concert, des gymnases, un aquarium, un jardin, etc. […] Il s’est passé des scènes terrifiantes au cours du naufrage et dont la narration a été faite par des rescapés ».Le Clairon, 19 avril 1912 : « Le Désastre du Titanic. – Les dernières nouvelles obtenues au sujet du Titanic nous placent en face de la plus terrible catastrophe maritime des temps modernes. Le géant des mers aurait coulé, à fond, lundi matin à 2 h 20, […] engloutissant tout vivants 1 200 êtres humains au nombre desquels le sculpteur français Paul Chevré, monsieur C.M. Hays, président du Grand Tronc, monsieur Ismay, président de la ligne White Star, propriétaire du navire […]. 700 à 800 personnes seulement ont pu être sauvées. Toutes les embarcations de sauvetage ont été utilisées pour recueillir d’abord les femmes et les enfants, mais le paquebot n’en avait évidemment pas assez. […] ».Le Courrier, samedi 20 avril 1912 : « Naufrage du Titanic. – Un des plus gros désastres maritimes s’est produit dans la nuit du 14 au 15 avril lorsque le Titanic de la ligne White Star, portant à son bord environ 2 340 personnes, a heurté une banquise au large d’Halifax. Le choc a eu lieu vers [23 h 25] et le navire sombra vers 2 h 20. Ce désastre sans précédent a coûté la vie à 1 601 personnes d’après les derniers rapports. Des navires avertis par le télégraphe sans fil, le premier rendu fut le Carpathia [de la compagnie Cunard, compétiteur de la White Star] qui ne trouva plus que des chaloupes de sauvetage [le Titanic ayant déjà disparu] dont il prit à son bord tous les passagers. Le Carpathia est arrivé à New York jeudi soir [18 avril]. Montréal a été cruellement éprouvé puisque des seize Montréalais neuf ont perdu la vie, parmi lesquels : messieurs C.M. Hays, président du Grand Tronc, M. Davidson, M. Molson, monsieur et madame Allison et leur fillette, M. Baxter, M.V. Payne et M. Levy. Mesdames Hays, Davidson, Baxter, Douglas, mlle Andrews et un enfant Allison ont été sauvés ».

image