7 juin 2012
Ne mettez pas tous les étudiants dans le même bateau
Par: Le Courrier

Bonjour Mme Quintal,

publicité

Bonjour Mme Quintal,

Après avoir lu votre article, j’ai été un peu perplexe de voir comment vous décriviez la ligne supposément dure des étudiants. Je ne peux pas parler au nom des associations comme la CLASSE ou la FEUQ, car je n’en suis pas membre, cependant étant étudiante au Cégep de Saint-Hyacinthe je peux vous parler de la FECQ représentée par Léo Bureau-Blouin.

Je respecte votre opinion, cependant je ne comprends pas qu’en écrivant dans un journal maskoutain vous décrivez les étudiants, soit nous les étudiants de Saint-Hyacinthe, comme des bébés gâtés, pas capables de mettre de l’eau dans leur vin. Évidemment, je ne peux vous en vouloir d’être tannée de ce conflit et de trouver que le compromis n’arrive pas très vite.Cependant, nous, étudiants du Cégep de Saint-Hyacinthe, soit vos lecteurs, avons mis de l’eau dans notre vin. Certes, nous avons rejeté l’entente de principe, mais ce qu’on ne sait pas, c’est qu’à moins de petites clarifications afin de mieux comprendre l’entente, notre cégep serait prêt à accepter cette offre. De plus, pour avoir entendu de nombreuses opinions étudiantes autour de moi, je sais pertinemment que la plupart des étudiants qui m’entourent souhaitent un compromis, une entente acceptée de tous, comme par exemple une demi-hausse. Ce n’est peut-être pas la meilleure solution, mais c’est assez logique, le gouvernement veut une hausse complète, les étudiants n’en voulaient pas, mais aujourd’hui pour la plupart des étudiants de Saint-Hyacinthe, c’est une solution envisageable et acceptable. Et la FECQ s’enligne aussi vers des opinions très semblables. Mais par ce qu’on en sait des médias, le gouvernement ne voudrait même pas envisager une demi-hausse… Pour finir, je comprends votre fatigue face à ce conflit, mais ne mettez pas tous les étudiants dans le même bateau, surtout si vous écrivez dans un journal qui passe dans une ville où les étudiants sont pour la plupart très modérés.Ceci n’ayant pas pour but de discréditer votre opinion, mais simplement de vous faire part de la mienne dans le respect que je vous dois.Merci de votre compréhension.

Stéphanie Ariel,étudiante au Cégep de Saint-Hyacinthe en Science nature, profil santé-30-

image