26 novembre 2015
Nez rouge reprend du service
Par: Alice De guise
Jean-François Larose, Élodie Bouthillette, Marc-André Delisle, Isabelle Leblanc, Eric Bouthillette, Julie Renière et Karine Gauthier font partie des 500 bénévoles qui se joindront à l’Opération Nez rouge qui se déroulera du 27 novembre au 31 décembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jean-François Larose, Élodie Bouthillette, Marc-André Delisle, Isabelle Leblanc, Eric Bouthillette, Julie Renière et Karine Gauthier font partie des 500 bénévoles qui se joindront à l’Opération Nez rouge qui se déroulera du 27 novembre au 31 décembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Avec l’Opération Nez rouge, ça finit ­toujours bien! voici le thème qui a été ­retenu cette année. Le temps des Fêtes approche à grands pas ainsi que toutes les soirées et festivités associées à ­celui-ci. Pour cette raison, Opération Nez rouge ­reprendra du service plus

Publicité
Activer le son

Opération Nez rouge, c’est plus de 500 ­bénévoles qui s’investissent chaque ­année sur une période de douze soirs. La majorité de ceux-ci s’assurent que les gens puissent revenir à la maison sans anicroche et en un seul morceau. Cette année, le service se prolongera jusqu’au 31 décembre.

« De plus en plus de partys de bureau ont lieu en novembre juste avant la ­frénésie des Fêtes. Notre voeu a été ­exaucé. Nous ­pourrons couvrir une plus longue période et aider beaucoup plus de gens », soutient Julie Lepage, coordonnatrice pour l’Opération Nez rouge région de Saint-Hyacinthe.

L’Opération Nez rouge est une source ­importante de financement. Elle vient généralement en aide à un organisme de la ­région qui se voue à la jeunesse ou au sport ­amateur. Pour Opération Nez rouge région de Saint-Hyacinthe, il s’agit de la Maison des jeunes. L’an dernier, 24 000 $ avaient été amassés pour maintenir les services et assurer une stabilité à l’équipe d’intervention oeuvrant à la Maison.

Les deux partenaires principaux et ­provinciaux sont encore une fois les caisses Desjardins ainsi que la Société de l’assurance automobile du Québec.

« Desjardins a eu un coup de coeur pour l’Opération Nez rouge dès ses débuts. L’action concertée de gens préoccupés par un problème de société aura réussi à modifier nos habitudes et à sauver des vies. Parce que nous souhaitons que ce mouvement puisse poursuivre son ­action, nous faisons appel à la générosité de ces derniers et ­doublerons les dons ­reçus lors de la soirée-bénéfice du 18 ­décembre » a déclaré ­Suzanne Gendron, représentante du ­Mouvement Desjardins.

Selon Jocelyn Bergeron, directeur de la SAAQ-CS Saint-Hyacinthe, ­« certaines ­personnes prennent ­malheureusement ­encore des risques et mettent en péril leur sécurité ainsi que celles des autres usagers de la route ». Il invite donc toute la population à faire le bon choix en utilisant l’Opération Nez rouge.

image