28 mai 2015
Nicole Ménard nommée députée marraine
Par: Le Courrier
Nicole Ménard, députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, vient d’être nommée à titre de députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe.

Nicole Ménard, députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, vient d’être nommée à titre de députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe.

La députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole ­Ménard, se réjouit de sa nomination à titre de députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

À titre de députée marraine, Mme ­Ménard représentera le comté de Saint-Hyacinthe au sein du caucus de l’aile parlementaire libérale à l’Assemblée nationale, en plus d’en défendre ses intérêts.

« Je suis honorée de cette nouvelle ­nomination. Je me fais un devoir d’écouter les préoccupations des citoyens de la circonscription de Saint-Hyacinthe et de leur apporter mon soutien pour des ­projets qui pourraient être déterminants pour le comté, mais aussi pour la région de la Montérégie. Mon rôle d’écoute ­active me permettra de cibler les enjeux locaux et de soutenir le milieu dans ­certains dossiers », a déclaré la députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement.

Pour sa part, David Bousquet, président de l’exécutif de l’Association libérale de Saint-Hyacinthe, se réjouit de la nomination de la députée de Laporte. « Mme ­Ménard a déjà grandement contribué au développement et à la prospérité de la grande région de Saint-Hyacinthe. Nous sommes très heureux de l’accueillir à nouveau et très privilégiés de pouvoir compter sur son appui pour l’avancement des dossiers qui préoccupent les Maskoutains et Maskoutaines » a déclaré M. Bousquet.

Le comté de Saint-Hyacinthe étant ­actuellement représenté par la deuxième opposition, Mme Ménard souhaite ­travailler en collaboration avec la députée actuelle. « Je veux d’abord et avant tout oeuvrer dans l’intérêt des citoyens du comté. Je veux mettre de côté l’esprit de confrontation et plutôt collaborer avec les acteurs du milieu dans le respect, la transparence et l’intégrité », a conclu la députée de Laporte.

image