4 juin 2020
Nissan Qashqai : plus facile à conduire qu’à dire
Par: Marc Bouchard

Photo Nissan Canada

Photo Nissan Canada

Photo Nissan Canada

Le Nissan Qashqai a sa propre personnalité. Le petit VUS (qui s’appelle Rogue Sport aux États-Unis, ce qui est quand même beaucoup plus simple) a connu un vif succès chez nous et partout où il a été vendu. Ce qui signifie presque partout dans le monde puisqu’il s’agit de l’un des véhicules les plus globaux de la marque nippone.

Publicité
Activer le son

Le Nissan Qashqai est un multisegment plus petit que le Rogue. Il est 30 cm plus court, a un empattement plus court de 5 cm, et est environ 100 kilos plus léger.

De base, le petit Qashqai s’offre avec une boîte manuelle et une simple traction. Il faut aller dans les déclinaisons les plus élevées pour obtenir la CVT et le rouage intégral. Malgré tout, même dans les versions les plus sophistiquées, le Nissan Qashqai demeure abordable, relativement. Alors que la version de base frôle les 22 000 $, la plus élevée, la SL Platinum intégrale, trône à 34 000 $ environ, ce qui place le petit utilitaire nippon en bonne position face à la concurrence.

Une partie de la beauté du Qashqai réside dans la liste d’équipements de série. Il y a trop de fonctionnalités standard pour toutes les énumérer (ce qui est quand même une bonne nouvelle), mais certaines d’entre elles méritent une mention. C’est le cas du ProPilot Assist et du bouclier de sécurité 360 de Nissan. Concrètement, ces deux systèmes réunis assurent la sécurité complète du véhicule. Et comme on achète souvent un petit utilitaire pour ses qualités sécuritaires, il s’agit certainement d’un avantage indéniable.

Mais que se cache-t-il derrière ces appellations aux noms obscurs? Une longue liste d’accessoires de sécurité, comme le freinage d’urgence automatique, l’avertissement d’angle mort, l’alerte de circulation transversale arrière, l’alerte de sortie de voie, l’intervention intelligente sur les voies, les feux de route, le moniteur panoramique, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le contrôle intelligent des traces, le régulateur de vitesse intelligent et bien plus encore. Bref, une panoplie de systèmes qui placent le petit utilitaire parmi les plus sécuritaires de sa catégorie.

Sur la route

Sous le capot de toutes les versions se dissimule une seule motorisation, un moteur 4 cylindres 2,0 litres qui, avouons-le, manque un peu d’enthousiasme. Ses 141 chevaux, couplés à la transmission à variation continue, donnent un peu une sensation de mollesse en accélération. Il faut donc prévoir d’avance les dépassements intempestifs (qui ne le sont donc plus…) et les accélérations dynamiques manquent un peu de suspens.

On pourrait espérer que cette faible puissance soit compensée par une économie de carburant remarquable, mais à 9,2 litres aux 100 kilomètres en combiné, elle se classe au mieux dans la moyenne de ses rivaux.

Ceci étant dit, ce genre de puissance un peu molle n’est pas un défaut pour tout le monde. Ceux qui voudront un petit véhicule pratique et susceptible d’être agréable et confortable en zone urbaine comme en zone peu accidentée n’ont souvent pas de grandes exigences à ce niveau.

Car avouons-le, une fois l’accélération de départ complétée, le Qashqai s’est avéré confortable, les sièges tout à fait capables de supporter comme il se doit les passagers, peu importe leur taille, et l’insonorisation de l’habitacle, sans être parfaite, est tout de même en haut de la moyenne.

Un bon mot aussi pour le système d’infodivertissement et le système sonore. Le Bose se fait entendre sans compromis, recouvrant même ma voix d’or au moment de mes envolées lyriques. Ce qui, selon tous mes passagers, est une excellente nouvelle.

Ajoutons l’intégration complète de Apple Car Play et Android auto, et un écran de bonnes dimensions pour contrôler les différentes fonctions, et vous aurez un système convivial et agréable.

Évidemment, vous l’aurez compris par ses dimensions restreintes, le Nissan Qashqai ne s’adresse pas aux familles nombreuses. Il promet cependant aux petites familles une randonnée confortable et agréable. Attention cependant, son espace de chargement est relativement restreint. Mais il suffit largement aux besoins quotidiens. Et l’hésitation relative de sa puissance et de son accélération n’est une contrainte que dans des circonstances spécifiques.

Le Nissan Qashqai a connu du succès et il a tout ce qu’il faut pour continuer sur cette lancée.

image