18 mars 2021
Nissan Versa 2021 : retour en force
Par: Marc Bouchard

Photo Nissan Canada

Qui l’eût cru? La petite Nissan Versa, dont l’ancienne génération avait quelques qualités, mais aussi de nombreux défauts, fait un retour chez nous. Cette fois cependant, oubliez les souvenirs de l’ancienne Versa. La nouvelle génération n’est offerte que sous forme de berline, mais elle remplit sa mission avec un panache que l’on n’aurait pu espérer.

Publicité
Activer le son

L’affirmation peut sembler un brin enthousiaste, mais l’évolution du véhicule est telle qu’on peut difficilement la comparer. Chose étonnante de surcroît, Nissan avait choisi de garder cette petite voiture pour nos voisins du sud. Heureusement, la décision a été modifiée, et la Versa est désormais la sous-compacte d’entrée de gamme de Nissan au pays, après la disparition de la Nissan Micra.

Spacieuse malgré tout

Ce qui étonne de cette petite voiture, ce sont ses dimensions. Elle est de 58 mm plus longue que l’ancienne version, ce qui peut sembler bien peu. Il faut dire que de ce point de vue, l’ancienne Versa était un véritable exemple. La nouvelle version offre donc un étonnant espace intérieur, tant pour les occupants avant que pour les passagers arrière.

Même le coffre, et ses 425 litres, est assez imposant pour ce qui est, rappelons-le, une voiture sous-compacte. Physiquement, la Versa 2021 reprend les traits les plus communs de la famille. Ce qui inclut, vous l’aurez deviné, les phares, la grille et le capot qui rappellent les éléments des autres berlines de la famille.

Cette similitude a fait dire à l’un de mes collègues que Nissan avait passé dans la sécheuse la grande Altima, pour la réduire au format de la Versa. Ce qui n’est pas totalement faux et constitue plutôt un compliment puisque l’Altima est l’une des belles berlines du marché.

Dans l’habitacle, le tableau de bord est moderne, sans être exagérément stylé. Il est simple d’usage et de consultation tout comme l’écran central où s’affichent les informations de confort et de divertissement. C’est aussi dans cet écran que vous pouvez afficher les commandes Apple Car Play et Android Auto.

Petit bémol, sans doute lié à ma malchance légendaire, mais Android auto avait tendance à geler régulièrement dans ma voiture d’essai, alors qu’il ne le fait pas avec d’autres modèles, mais avec le même téléphone. J’ai même dû faire un arrêt impromptu pour tout redémarrer afin de profiter pleinement du système de navigation alors que je me dirigeais vers un endroit moins familier.

Mécanique sans souci

La Nissan Versa 2021 n’est pas la plus puissante, tant s’en faut. Mais son petit moteur 1,6 litre de 4 cylindres gère ses 122 chevaux avec une certaine aisance. Un beau coup de cœur pour une boîte automatique à variation continue qui se comporte presque comme une automatique régulière, en raison de la présence de rapports préétablis. Il est vrai qu’en accélération insistante, elle a tendance à maintenir le régime un peu trop élevé; une situation qui se corrige aisément en appuyant moins fortement sur l’accélérateur.

Ajoutons que la consommation est aussi un facteur intéressant. Au terme de ma semaine d’essai, et de près de 1000 kilomètres de route, j’ai pu maintenir une cote de 6,6 litres aux 100 kilomètres et, précisons-le, sans que je ne ménage non plus ma monture quand la situation l’exigeait.

La direction est correcte sans être sportive, et les suspensions jouent leur rôle, bien que parfois elles laissent passer un peu trop de sensations sur les routes moins bien pavées. La faiblesse vient cependant de la sensibilité aux vents latéraux. Les automobilistes de la Montérégie connaissent bien la base du mont Saint-Hilaire, un endroit où les vents sont parfois violents. La pauvre petite Versa a trouvé sa traversée difficile, faisant allègrement retentir le système d’avertissement de maintien en voie de la voiture en franchissant la ligne à chaque rafale. Une sensation que j’avais aussi ressentie sur la route vers Ottawa.

En résumé

Répétons-le : la Nissan Versa 2021 est une voiture d’entrée de gamme, sous-compacte et peu dispendieuse. Non, elle n’est pas parfaite, mais elle a suffisamment évolué pour gagner ses lettres de noblesse. Sincèrement, si vous cherchez un véhicule de petite taille et que les pseudo-VUS de la catégorie ne vous sourient pas, tournez-vous vers la Versa. Vous serez étonnés.

image