2 juin 2011
Rassemblement populaire à La Présentation pour un moratoire
« Non aux énergies redoutables! »
Par: Nicolas Dubois

Dans la foulée de l’opposition à l’industrie du gaz de schiste sans la tenue d’un moratoire, plus de 500 personnes se sont rassemblées, samedi dernier, devant le site gazier de l’entreprise Cambriam, à La Présentation, afin de manifester leur mécontement à l’égard du gouvernement qui refuse toujours d’acquiescer à leurs demandes.

Publicité
Activer le son

« Oui aux énergies renouvelables, non aux énergies redoutables! » Tel était le slogan des manifestants, avec comme mascotte une vache qui « pétait » du feu. Ces citoyens ont répondu à l’invitation du Comité Non Schiste qui réclame un moratoire complet, une analyse des eaux de surface et souterraines et une solution aux fuites des puits de La Présentation.« Malgré une pluie torrentielle subite, tous les manifestants sont demeurés solidaires et ont continué de crier leur mécontentement », a constaté la porte-parole du comité, Michèle Poitras. À noter que le gouvernement avait ordonné la fermeture du puits du rang Salvail au printemps après qu’une inspection du ministère de l’Environnement eut révélé la présence de fuites de gaz. Les manifestants déplorent que la compagnie ne semble pas s’être conformée à la directive. Parmi la foule se trouvaient plusieurs députés du Parti québécois, dont Émilien Pelletier, Stéphane Bergeron, Pierre Curzi, la comédienne Marie Tifo, le metteur en scène Dominic Champagne, le comédien Mario St-Amand ainsi que le maire de La Présentation, Claude Roger.« Je ne peux même pas vous dire si le puits [où il y a eu des fuites de gaz] est fermé. Je suis maire, et pourtant, on ne m’informe pas. Il faut un moratoire, mais c’est dommage de voir que le gouvernement, le Ministère et les fonctionnaires, ça ne bouge pas vite », s’est questionné le maire Claude Roger.

image