12 septembre 2019
Le Courrier mélodique
Nos suggestions de la rentrée
Par: Maxime Prévost Durand

Vitaa & Slimane - VersuS

Taylor Swift - Lover

Les sœurs Boulay - La mort des étoiles

publicité

Vitaa & Slimane – VersuS

Il n’a fallu qu’une collaboration entre Vitaa et Slimane, deux des chanteurs les plus populaires en France, pour qu’émane une chimie presque fusionnelle. Après le succès de cette chanson, « Je te le donne », le duo a poussé l’expérience jusqu’au bout en décidant de s’unir pour un album complet, intitulé VersuS. Avec des textes habilement écrits et touchants, jumelés à la richesse et la puissance de leur voix, on se laisse facilement porter par cette sublimité. Dire que c’est avec un titre de Vitaa, « À fleur de toi », que Slimane avait charmé toute la France à The Voice. Cette rencontre était tout simplement destinée.

Taylor Swift – Lover

Comme pour tous les albums de Taylor Swift, Lover était très attendu chez ses fans et force est d’admettre que la galette de 18 chansons (!) proposée pour ce septième opus est à la hauteur. Star country devenue vedette pop, l’auteure-compositrice-interprète de Nashville surpasse ses derniers albums en revenant à une forme plus simpliste, après avoir poussé l’expérience pop à fond sur le précédent reputation. La présence de gros synthétiseurs est délaissée au profit d’airs plus légers, lesquels sont encore plus efficaces, démontrant qu’il est possible d’en faire plus avec moins. L’amour (bien entendu) reste le thème central de cet album et est abordé autant en son sens relationnel qu’interpersonnel (la tolérance notamment), avec des textes emplis d’espoir et de joie de vivre.

Les sœurs Boulay – La mort des étoiles

Après une absence marquée par des naissances (un album solo pour Stéphanie, un bébé pour Mélanie), Les sœurs Boulay reprennent le micro ensemble et dévoilent La mort des étoiles, leur troisième opus en carrière. La folk pop des deux premiers albums laisse place à une musique plus aérienne et contemplative, marquée par une orchestration plus enrobée, riche et douce qui vient appuyer des textes qui le sont tout autant. Plutôt que de voguer dans l’anecdote, le duo aborde des questionnements qui l’habitent et des thématiques comme l’urgence climatique et l’anxiété, sans pour autant tomber dans l’alarmisme ou le pessimisme. Un propos nécessaire, une musique apaisante, un retour brillant.

image