7 juin 2018
Le Courrier mélodique
Nos suggestions de la semaine
Par: Le Courrier
Nos suggestions de la semaine

Nos suggestions de la semaine

Nos suggestions de la semaine

Nos suggestions de la semaine

Nos suggestions de la semaine

Nos suggestions de la semaine

publicité

L’incontournable

Après avoir flirté avec l’anglais sur son album précédent, Cœur de Pirate revient dans la langue de Molière pour l’entièreté de son nouvel opus, en cas de tempête, ce jardin sera fermé. Avec une maturité qui s’entend bien, l’auteur-compositeur-interprète chasse ses démons, ses insécurités et ses questionnements avec une plume toujours aussi juste. Les airs enjoliveurs et légers de la pop s’entremêlent avec les ballades au piano qu’on lui connaît bien. Le rappeur de l’heure, Loud, vient également ajouter sa touche sur la pièce « Dans la nuit », l’un des morceaux les plus accrocheurs du disque. Du Cœur de pirate, d’un bout à l’autre.

La douceur

Après un premier album en anglais acclamé (Landing), la chanteuse Beyries montre qu’elle ne perd rien de son charme et de sa douceur en français avec un EP alliant compositions originales et reprises. On se laisse facilement bercer par les pièces comme « Maman » et « Au-delà des mots », qui vont droit au cœur avec son écriture sensible et touchante. Elle plonge également dans l’univers de Diane Tell en revisitant « Si j’étais un homme », un exercice qu’elle refait avec « Je pars à l’autre bout du monde » de Paul Daraîche.

Pour se laisser porter

Pas besoin d’être un grand connaisseur de musique classique pour apprécier les mélodies du pianiste Jean-Michel Blais. Il suffit de se laisser porter. Même sans le moindre mot, sa musique a un effet thérapeutique qui fait oublier tout le reste. Avec son 2e album, Dans ma main, le Québécois n’hésite pas à mélanger les styles en ajoutant à ses notes de piano quelques touches électros, souvent en subtilité et parfois de façon plus soutenue. Un mélange rafraîchissant qui confirme que la place trouvée par son précédent album, Il, dans le top 10 du magazine Time en 2016 ne relevait pas de la chance du débutant.

image