23 novembre 2017
Nos suggestions de la semaine
Par: Olivier Dénommée

Le petit prince devient roi
À chaque nouvelle sortie, le rappeur maskoutain Rymz gagne en notoriété. Avec raison : sa musique est inspirée et ses textes frappent souvent très fort. Il ne fait pas exception avec Mille soleils, où il exploite un équilibre toujours très fragile entre l’émotion et la dureté. C’est plutôt réussi dans des pistes comme « Carpe Diem », « Nouvelle drogue », « Sinner », « Petit sauvage », et, surtout, la magnifique chanson titre « Mille soleils », en formule piano-voix.

Publicité
Activer le son

Un piano inspiré
Le discret pianiste Martin Lizotte gagnerait franchement à être connu, lui qui signe l’album Ubiquité, où il joue en compagnie du contrebassiste Mathieu Désy. Ensemble, ils créent des pièces enlevantes aux prétentions presque cinématographiques. Difficile de résister à des pièces comme la chargée « Maelström » et la sombre « Corne de brume », pour ne nommer que celles-ci. Amateurs de Chilly Gonzales ou de Jean-Michel Blais, sautez sur Ubiquité sans hésiter!

22 ans plus tard…
Fondé en 1990, le groupe de post-hardcore Quicksand n’a pas survécu à de nombreuses tensions internes, et n’avait plus rien produit depuis 1995. La donne a changé avec la sortie de Interiors, un troisième album résolument moderne qui prend ses distances du son que le groupe avait dans les années 90. L’album ne s’adresse pas tant aux puristes qu’à ceux qui ont envie d’entendre le mélange des différentes influences de Quicksand et de son frontman Walter Schreifels. L’incontournable de l’album : « Cosmonauts ».

image