14 janvier 2016
Notre sécurité en premier, s.v.p.
Par: Le Courrier

Je glisse et je glisse encore. J’ai une Subaru à traction intégrale avec de très bon pneus d’hiver, mais je glisse quand même aux coins de rues. Des fois, cela ­aurait frisé la catastrophe si une autre auto avait été au même coin de rue que moi. 

Je comprends la préoccupation ­écologique de la Ville de Saint-Hyacinthe, mais pouvez-vous trouver une solution pour les coins de rue à -20 degré C, une vraie patinoire sans aucun contrôle malgré toutes mes précautions au ­freinage. 

Du sable, c’est écolo je crois. Notre ­sécurité devrait être la première préoccupation de notre ville, tout en trouvant des alternatives intéressantes au sel de ­déglaçage selon la température. Même les trottoirs (s’il y en a) sont très glissants, ça prend des bottes à clous. Les Maskoutains devront-ils se ­terrer dans leurs maisons pour être en sécurité?

image