30 octobre 2014
Nous sommes solidaires
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Mon premier mot veut être pour féliciter le conseil municipal d’avoir encore cette année, renouvelé sa contribution de 42 000 $ au Centre de bénévolat. On sait qu’une partie importante des services offerts par cette institution a trait à des fournitures alimentaires à des concitoyens qui en sont privés.

Quand une conseillère municipale affirme « ce n’est pas notre rôle (le conseil municipal) de donner des subventions aux services de santé et aux services sociaux » est une erreur qu’il faut déplorer.

Nous sommes conscients que l’écart des salaires entre les citoyens est un mal qui ronge toutes les sociétés. En conséquence, tous les humains, nous devons nous sentir responsables de trouver des solutions à ce phénomène qui conduit à l’appauvrissement d’un trop grand nombre d’entre nous.

Il est trop facile de dire que la solution à ce problème appartient aux gouvernements. Cela comporte une part de vérité, mais je crois que tous les paliers d’administration de fonds publics doivent apporter leur contribution, de même que tous les individus.

Je félicite les bénévoles qui, chaque année, donnent de leur temps pour amasser de l’argent et des victuailles afin de permettre de soulager ceux qui en manquent.

Je souhaite que la municipalité continue de subventionner le Centre de bénévolat et les autres organismes communautaires qui travaillent au bien-être des concitoyens.

image