28 avril 2016
Nouvelle approche au restaurant du Club de golf de Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
Le Club de golf de Saint-Hyacinthe a fait appel au chef Ian Perreault afin d’offrir un nouveau souffle à sa cuisine.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Club de golf de Saint-Hyacinthe a fait appel au chef Ian Perreault afin d’offrir un nouveau souffle à sa cuisine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Afin d’offrir un nouveau souffle à sa cuisine et augmenter la ­fréquentation et la rentabilité de son restaurant, le Club de golf de Saint-Hyacinthe opte pour une nouvelle approche. La direction s’est associée au chef Ian Perreault pour renouveler son menu.

Publicité
Activer le son

Le Club de golf de Saint-Hyacinthe espère ainsi attirer une clientèle plus variée, qu’il s’agisse de golfeurs ou simplement d’amateurs de bonne bouffe. Pour se faire, un menu de type bistro est proposé, où mets rapides et plats chauds sont offerts à prix concurrentiels. Une carte de ­déjeuners est aussi offerte.

« Nous souhaitons que le grand public comprenne que nos portes lui sont ouvertes pour que notre table devienne une destination culinaire plutôt qu’une simple accommodation pour les golfeurs », a soutenu le ­président Richard Moisan, allant même jusqu’à souhaiter se positionner dans le top 3 des restaurants de la région maskoutaine.

Avant de faire appel aux services de Ian ­Perreault, le Club de golf de Saint-Hyacinthe a consulté la firme Restolutions pour évaluer les options qui permettraient de redonner du lustre à son restaurant. « Nous avons décidé, à la suite de leur proposition, de confier à un ­expert réputé la gestion de nos opérations cuisine », a indiqué M. Moisan.

Le chef Ian Perreault est un visage connu du milieu de la restauration, ayant notamment travaillé au Toqué, à Montréal, en plus d’être chef associé au restaurant Chez Lionel, à Boucherville. On a pu le voir au fil des années dans les émissions Des kiwis et des hommes et À couteaux tirés.

« Mon mandat est de m’assurer qu’il y ait un standard et que ce soit toujours de bonne qualité, a lancé le nouveau chef exécutif du restaurant. Notre association est pour une durée de trois ans et on va prendre le temps de bien faire les choses. Mon but est que chaque jour un point soit amélioré. »

Le Club de golf de Saint-Hyacinthe, un club semi-privé, est en opération depuis 1929 et compte un peu plus de 450 membres. L’an dernier, plus de 30 000 rondes de golf y ont été jouées, dont près de 20 % par des non-membres. Le volet restauration compte pour 30 % du chiffre d’affaires du club.

image