2 août 2012
Nouvelle formule pour la 6 e Coupe Le Blanc
Par: Maxime Prévost Durand
Françoise Abanda lors de sa participation à la Coupe Le Blanc à l'été 2009.

Françoise Abanda lors de sa participation à la Coupe Le Blanc à l'été 2009.

La Coupe Le Blanc offrira une nouvelle formule cette année lors de la 6 e édition du tournoi de tennis présenté du 13 au 19 août au Pavillon Christ-Roi du parc des loisirs du même nom. Les meilleurs joueurs de 12 ans et moins de différents pays s’affronteront sur les terrains maskoutains.

Au cours des cinq premières éditions du tournoi, les joueurs jouaient de façon individuelle alors qu’un classement par pays était également déterminé à la fin des activités. Cette fois, les joueurs ne représenteront que leur pays, un peu à la façon de la Coupe Davis et de la Fed Cup.

« Des entraîneurs d’équipes participant au tournoi nous ont fait cette suggestion et nous avons décidé de la mettre en application », déclare le coprésident de la Coupe Le Blanc, Philippe Le Blanc. « Peu de tournois se déroulent sous cette formule par équipe. Les jeunes sont d’autant plus incités à s’encourager, un plus grand esprit d’équipe devrait se forger avec cette formule. »Les entraîneurs pourront d’ailleurs discuter avec les athlètes entre les changements de côté, une autre nouveauté pour cette édition. « Le spectacle devrait être encore meilleur puisque les jeunes pourront recevoir les conseils de leur entraîneur », continue M. Le Blanc.Déjà, sept délégations ont confirmé leur présence à la Coupe Le Blanc : la France, le Japon, le Brésil, le Mexique, les États-Unis et bien évidemment, le Canada et le Québec. D’autres pourraient encore s’ajouter dont la Russie, l’Allemagne et la Belgique, qui sont toujours en pourparlers à l’heure actuelle.Deux garçons et deux filles représenteront chacun de ces pays. Les premières rencontres du tournoi seront des affrontements en double. Par la suite, chaque joueur disputera un match en simple. Des points seront alors cumulés pour chaque victoire afin de déterminer la délégation gagnante.

Les futures vedettes du tennis

À 12 ans, il est difficile de déterminer si un joueur pourra percer chez les juniors et chez les professionnels plus tard. Toutefois, cela ne veut pas dire que le calibre d’un tournoi comme la Coupe Le Blanc n’est pas d’une grande qualité.

À preuve, la jeune Françoise Abanda, 14 ans seulement, fait écarquiller bien des yeux chez les juniors présentement, alors qu’elle a atteint les demi-finales au prestigieux tournoi de Wimbledon. Et bien, sachez qu’elle a participé à trois reprises à la Coupe Le Blanc à Saint-Hyacinthe. Peut-être qu’une autre future étoile montante du tennis foulera les terrains maskoutains au mois d’août. Seul l’avenir pourra le dire.

image