15 juillet 2021
Nouvelle piste cyclable à Saint-Pie
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier

Les deux accotements du rang Émileville seront élargis et pavés afin de devenir des pistes cyclables unidirectionnelles. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La voie cyclable qui parcourt le rang Émileville, à Saint-Pie, sera complètement réaménagée d’ici l’automne prochain. Ce nouveau tronçon permettra aux usagers à deux roues de rejoindre la Route verte en toute sécurité.
Publicité
Activer le son

Dès octobre, les cyclistes qui emprunteront le rang Émileville bénéficieront d’une piste cyclable pavée unidirectionnelle d’une largeur de 1,2 mètre aménagée sur chacun des accotements de la chaussée. Ce tronçon sera goudronné sur une distance d’environ deux kilomètres, soit de la route 235 jusqu’au rang de la Montagne.

Cette solution, recommandée par Transport Québec et l’organisme Vélo Québec, favorise un partage harmonieux et sécuritaire de la route entre automobilistes et cyclistes, fait valoir par voie de communiqué la Ville de Saint-Pie.

Le rang Émileville est actuellement une chaussée désignée pour les cyclistes, c’est-à-dire que les vélos doivent rouler sur la voie de circulation empruntée par les automobilistes. Ce partage de la route est annoncé par un marquage au sol et des affiches.

« Il y a beaucoup de vélos de route qui circulent régulièrement à cet endroit. Le tour de la montagne est un circuit populaire et nous savons que les cyclistes s’arrêtent au parc aménagé près du monument Émileville. Donc, tant qu’à refaire la chaussée, nous voulions le faire de façon sécuritaire pour les vélos plutôt que de continuer avec les voies partageables », souligne la directrice générale de Saint-Pie, Dominique St-Pierre.

L’aménagement de ces nouvelles voies cyclables se veut aussi un raccordement sécuritaire à la Route verte, à Saint-Paul-d’Abbotsford, située à six kilomètres.

Ce projet favorable au transport actif s’inscrit dans la foulée de la reconstruction des infrastructures dans le rang Émileville. En plus d’élargir et de reconstruire la chaussée, des opérations de remplacement de conduites d’eau et de systèmes de drainage sont prévues à cet endroit.

Les travaux de reconstruction du rang Émileville sont estimés à près de 5 M$, dont 594 000 $ sont dédiés à l’aménagement de la piste cyclable, et devraient s’échelonner de juin à octobre. La Ville de Saint-Pie bénéficie d’une subvention de 891 000 $ versée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) dans le cadre du programme d’aide à la voirie locale.

Le conseil municipal a également soumis des demandes d’aide financière auprès de Québec en vertu du programme d’aide aux infrastructures de transport actif (216 000 $) et de la MRC des Maskoutains par le biais du Fonds de développement rural (20 000 $).

Sécurité sur la 235

Puisque la ville de Saint-Pie et le rang Émileville sont situés de part et d’autre de la route 235, une hausse du trafic cycliste est à prévoir sur ce tronçon routier hautement fréquenté par les automobilistes. La sécurité des usagers à deux roues risque donc de devenir un enjeu majeur à cette intersection.

Bien au fait de cette réalité, la Municipalité rappelle que la route 235 demeure sous la responsabilité du MTQ. « Nous avons déjà fait plusieurs demandes au MTQ pour réduire la vitesse sur la route 235 à cet endroit ou y installer des feux de circulation. Les réponses ont toujours été négatives, mais nous allons continuer à faire les démarches appropriées, surtout lorsqu’on sait que la nouvelle piste cyclable risque d’inciter davantage de familles à traverser la 235 », souligne Mme St-Pierre.

image