11 octobre 2018
Basketball collégial
Nouvelle saison, nouveaux défis
Par: Maxime Prévost Durand
Pour leur deuxième saison depuis qu’ils ont réintégré la division 2 de la ligue collégiale de basketball du RESQ, les Lauréats gardent dans leur mire une participation aux séries éliminatoires. Photothèque | Le Courrier ©

Pour leur deuxième saison depuis qu’ils ont réintégré la division 2 de la ligue collégiale de basketball du RESQ, les Lauréats gardent dans leur mire une participation aux séries éliminatoires. Photothèque | Le Courrier ©

Le coup d’envoi de la saison de basketball des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe sera donné vendredi soir alors que la formation maskoutaine rendra visite aux Volontaires du Cégep de Sherbrooke. Avec l’absence de certains vétérans pour entamer la campagne et une équipe composée de plusieurs recrues, les Lauréats auront de nombreux défis à relever s’ils veulent répéter l’exploit de participer aux séries éliminatoires cette saison.

La formation dirigée par Guylain Lapointe tentera au cours des prochains mois de défendre sa 4e place acquise l’an dernier, saison au cours de laquelle l’équipe renaissait après trois ans d’absence pour réintégrer la division 2 du RSEQ, dans la section Centre-du-Québec de la conférence Nord-Est. Le défi s’annonce toutefois grand, avoue l’entraîneur-chef.

« On a beaucoup de nouveaux jeunes joueurs avec nous cette année. C’est un bon mélange de vétérans et de recrues qui travaillent fort pour faire leur place, note-t-il. Par contre, on va être privé de certains de nos meilleurs joueurs pour commencer la saison, que ce soit en raison de problèmes académiques ou parce qu’ils jouent dans d’autres sports comme le football. »

Malgré l’arrivée de quelques nouveaux visages, principalement issus du Collège Saint-Hilaire et de l’école Polybel, le recrutement a été somme toute difficile, indique Guylain Lapointe. En sol maskoutain, aucun joueur qui s’alignait avec la puissante équipe juvénile D1 du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme la saison dernière n’a fait le saut avec les Lauréats. Certains finissants ont plutôt préféré aller au niveau supérieur, en division 1 collégiale, tandis que pour d’autres, c’est l’aspect académique qui a freiné leur progression vers le niveau collégial.

Cela dit, l’entraîneur-chef des Lauréats est tout de même confiant au terme du camp d’entraînement que sa troupe saura rivaliser avec les huit autres formations de la section Nord-Est. « C’est clair qu’on vise encore les séries, lance-t-il. Shawinigan aura un gros club, ils ont fait du recrutement à l’extérieur cette année, puis Trois-Rivières et Lennoxville ont toujours de bons programmes, comme Sherbrooke, mais je crois qu’on peut bien faire. »

La grandeur ne sera certes pas le meilleur atout des Lauréats, a-t-il pu remarquer, mais le groupe de joueurs se démarquera tout de même par sa vitesse d’exécution et son sens du jeu, estime-t-il. « On fait beaucoup de passes, nos transitions sont bonnes, les joueurs ont une belle vision du jeu et ils n’hésitent pas à attaquer le panier. L’an passé, on était plus lents dans notre exécution, mais je vois déjà que nos vétérans ont pris de la vitesse. »

La saison sera composée de 16 parties, soit deux contre chacune des équipes de la section Nord-Est. L’horaire s’étend jusqu’au début mars, avec une pause du début décembre à la fin janvier pour suivre le calendrier scolaire collégial. La première joute locale sera disputée le vendredi 19 octobre à 19 h au Cégep de Saint-Hyacinthe. L’horaire complet est disponible sur le site du RSEQ et les amateurs de basketball de la région sont invités à assister à chacune des parties locales.

image