23 août 2018
20e édition d’Expo-Champs
Objectif 20 000 visiteurs 
Par: Jean-Luc Lorry
Sophie Gendron, directrice générale du Salon de l’agriculture, espère que la 20e édition d’Expo-Champs sera une réussite sur toute la ligne. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Sophie Gendron, directrice générale du Salon de l’agriculture, espère que la 20e édition d’Expo-Champs sera une réussite sur toute la ligne. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Plus de 300 exposants sont attendus sur le site de 50 hectares situé en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Liboire. Photo Elzé Photographie

Plus de 300 exposants sont attendus sur le site de 50 hectares situé en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Liboire. Photo Elzé Photographie

La directrice générale du Salon de l’agriculture, Sophie Gendron, est confiante que l’édition à venir d’Expo-Champs sera mémorable à plus d’un titre. Les organisateurs espèrent atteindre la barre des 20 000 visiteurs pour la 20e édition qui aura lieu les 28, 29 et 30 août. En 2017, la récolte avait été abondante en matière d’achalandage puisque les organisateurs avaient comptabilisé 18 043 visiteurs. 

publicité

C’est sous le thème « Fiers de semer l’avenir » que se dérouleront ces trois jours d’exposition sur un site longeant l’autoroute 20 à Saint-Liboire.

Cette année, plus de 300 exposants invitent les professionnels du milieu agricole à découvrir les dernières nouveautés en matière de machinerie agricole ainsi que les récentes innovations dans le domaine des cultivars.

« Au fil des éditions, Expo-Champs a été la vitrine de plusieurs avancées technologiques comme l’arrivée des drones dans l’agriculture et la place grandissante sur le marché des robots de traite », indique Mme Gendron en entrevue au COURRIER.

Avant de prendre le nom d’Expo-Champs, ce salon à ciel ouvert s’appelait à ses débuts Les journées de champs. « Lors du Salon de l’agriculture qui se tient en hiver, nous avions une demande du milieu agricole d’assister à des démonstrations de machinerie en action et de voir des parcelles en culture », mentionne Mme Gendron.

La 1re édition des Journées de champs a eu lieu sur trois jours en août 1999. L’organisation disposait alors d’un terrain d’une superficie de huit hectares situé sur le chemin du Rapide-Plat Nord à Saint-Hyacinthe. En 1999, 72 exposants étaient présents et 3 000 personnes s’étaient déplacées pour l’occasion.

Pour les 20 ans d’Expo-Champs, une exposition photo sera d’ailleurs installée pour rappeler les faits marquants des 19 éditions précédentes.

Des nouveautés

Pour cette édition anniversaire, la directrice générale du Salon de l’agriculture promet plusieurs nouveautés.
L’entreprise Techlift International donnera la possibilité aux visiteurs de monter dans une nacelle qui s’élèvera à une hauteur de 50 pieds.

« Un montant de 5 $ sera demandé à ceux qui embarqueront. Cette somme sera remise à la relève agricole », souligne Sophie Gendron.

Le Salon de l’agriculture souhaite contribuer à la protection de l’environnement en invitant les visiteurs à apporter leurs bouteilles d’eau afin de limiter l’utilisation sur le site de contenants en plastique.

« Différents points d’eau potable seront disponibles sur le site. Les bouteilles apportées pourront ainsi être remplies gratuitement », mentionne Mme Gendron.

Pour trouver facilement sur le site d’une superficie de 50 hectares l’emplacement d’un exposant, les visiteurs pourront télécharger sur leur téléphone intelligent l’application SwapCard et utiliser le code EXPOCHAMPS.

« Pour pouvoir se guider facilement, 30 points de géolocalisation sont installés à différents endroits », décrit Mme Gendron.

Les démonstrations de l’édition 2018 seront consacrées aux pulvérisateurs à rampe dotés de technologies intelligentes et aux véhicules tout terrain (VTT) de type côte-à-côte.

Cette année, il est possible d’acheter ses billets d’entrée en ligne sur le site Web du Salon de l’agriculture.

image