2 octobre 2014
Patriotes ESSJ juvénile
Objectif : Bol d’Or
Par: Maxime Prévost Durand

« Lorsqu’une équipe remporte le Bol d’Or, l’année d’après est pénible normalement », soutient l’entraîneur de l’équipe juvénile des Patriotes de l’école secondaire Saint-Joseph, Yvon Messier. Cette théorie ne s’applique toutefois pas à l’équipe cette saison, alors qu’elle est toujours invaincue en quatre parties.

Publicité
Activer le son

« Déjà en janvier, j’ai dit aux joueurs qu’on s’engageait dans une quête pour gagner un deuxième Bol d’Or consécutif », se souvient M. Messier, qui en est à sa première saison en tant qu’entraîneur des juvéniles, après huit saisons avec les cadets.

« Je savais en partant qu’on allait avoir une forte offensive. » L’attaque se veut efficace depuis la première joute, n’ayant jamais marqué moins de 34 points. La défensive est entrée dans la danse au fil de la saison, se faisant de plus en plus convaincante. À ces derniers dix quarts de jeu, elle n’a pas accordé le moindre point.

Les Patriotes ne sont pas une équipe qui compte beaucoup de joueurs. À peine 26 joueurs seulement. Et ils ne sont pas non plus les plus gros. Alors d’où vient ce succès? « C’est le travail, la discipline et la technique. Le secret du succès, c’est l’abnégation. Il faut se sacrifier pour les autres. Si ceux qui ont un rôle moins glorieux ne sont pas là, on ne peut pas connaître autant de succès. »

L’équipe a fait une nouvelle victime samedi, l’école de la Montée à Sherbrooke. Elle a dominé la rencontre, en route vers une victoire de 38-0. Benjamin Messier a récolté plus de 100 verges au sol, en plus de se démarquer en défensive, pendant que Charles Beauregard et Frédéric Jolin captaient chacun une passe de touché.

Pendant ce temps, l’équipe benjamine a subi un troisième revers, cette fois aux mains de l’école J.-H.-Leclerc de Granby. Elle a été blanchie 28 à 0 par les meneurs de la division 3, dimanche, à Granby.

Grande fête avec les Alouettes

Les Patriotes de l’école secondaire Saint-Joseph tiendront une grosse fête samedi, alors que les trois clubs (benjamin, cadet et juvénile) seront en action à Saint-Hyacinthe. Pour l’occasion, des joueurs des Alouettes de Montréal seront présents.

Les noms des joueurs présents restent à être confirmés, mais on peut s’attendre à voir aux abords du terrain de l’ESSJ le seul Maskoutain de l’équipe, Luc Brodeur-Jourdain. Les cheerleaders devraient également être de la partie dans le cadre de l’activité. L’arrivée des Alouettes est prévue en fin d’après-midi, aux alentours de 16 h. Il y aura également un rassemblement d’anciens joueurs des Patriotes en fin de journée.

Au cours de l’après-midi, les Patriotes benjamins affronteront l’école Marcel-Landry à 12 h, après quoi le duel tout maskoutain entre Saint-Joseph et le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme chez les cadets prendra place à 15 h 30. En début de soirée, l’équipe juvénile des Patriotes se mesurera au Collège Durocher-Saint-Lambert.

image