9 août 2012
Objection à la loi C 38
Par: Le Courrier

M. Harper

M. Harper

En tant que citoyen respectueux de la démocratie, je veux vous faire part de mon objection à votre projet de loi C 38. Ce projet de loi veut changer des choses importantes dans quelque soixante lois. ll faut un débat pour chaque changement dans chacune de ces lois; le respect des normes élémentaires de la démocratie veut que 60 débats aient lieu. Les citoyens ou les députés peuvent être d’accord avec certains des changements que vous proposez et être opposés à d’autres. Alors, dans un tel projet de loi omnibus, le dilemme c’est comment voter tout en respectant ses principes?Entre autres, je m’oppose aux changements qui pénalisent les chômeurs qui demeurent dans les régions éloignées et qui dépendent de l’exploitation des ressources saisonnières comme la pêche. Je m’oppose aussi à tous les changements qui émasculent systématiquement tous les organismes qui protègent notre environnement.Est-ce que vous répondez à la définition d’une démocratie; le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Ou êtes-vous seulement le porte-parole de l’industrie pétrolière?En tant que personne qui croit à la démocratie, puis-je vous rappeler que votre gouvernement a reçu l’appui de 40 % de la population du Canada qui a exercé son droit de vote le 2 mai 2011. Cela veut dire que 60 % de la population s’oppose à vos positions. De plus, comme seulement 62 % des électeurs se sont exprimé dans les urnes, cela veut dire que votre « majorité » parle au nom de 25 % des électeurs du pays. Au nom de la « minorité » de 75 % qui n’appuie pas vos positions, je vous demande de respecter la légitimité de l’esprit de la démocratie. C’est pourquoi , je vous demande d’abandonner votre projet de loi omnibus C 38.Veuillez accepter, M. le Premier Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Gérard MontpetitLa Présentation

image