6 juin 2019
Pour les 35 ans du Centre psychosocial Richelieu-Yamaska
Offrir une soirée avec Dominic Paquet
Par: Olivier Dénommée

Catherine Gentile est adjointe administrative au Centre psychosocial Richelieu-Yamaska et est responsable de l’organisation de cette activité-bénéfice. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La générosité des Maskoutains permettra à plusieurs citoyens dans le besoin d’assister à un spectacle de l’humoriste Dominic Paquet. Photo gracieuseté

Le Centre psychosocial Richelieu-Yamaska célèbre ses 35 ans d’existence! Cet organisme pourtant méconnu permet chaque année à quelques centaines de personnes de remettre un pied dans la société après une passe difficile comme une dépression ou un burn-out. Pour faire connaître ses services et pour amasser les fonds nécessaires afin de mieux remplir sa mission, un spectacle-bénéfice est organisé le 18 juin avec l’humoriste Dominic Paquet.

publicité

L’organisatrice du spectacle-bénéfice, l’adjointe administrative Catherine Gentile, espère non seulement que les gens répondront à l’appel en achetant des billets, mais souhaite aussi voir naître un important mouvement de solidarité qui profitera aux plus démunis. « Au départ, cette soirée se voulait simplement une levée de fonds pour le Centre psychosocial, puis des membres de notre organisme se sont montrés intéressés d’y assister. Mais 43 $, c’est énorme pour leur budget et ça me faisait mal au cœur de voir qu’ils ne pouvaient pas se le permettre. »

Puis, l’idée lui est venue spontanément : pourquoi ne pas offrir un billet à quelqu’un qui en a besoin? « Quand j’en ai parlé à nos membres, les gens avaient des étoiles dans les yeux. Pour certains, ce sera peut-être la plus belle soirée de leur vie », croit Mme Gentile, qui a déjà convaincu des entreprises et des particuliers d’offrir quelques dizaines de billets à certains des 250 membres de l’organisme. Elle espère en convaincre encore plus dans les prochaines semaines.

« Lorsqu’il se passe un sinistre, comme ce qui s’est passé à la Place Frontenac, on voit naître un mouvement de solidarité pour répondre aux besoins de base de ces gens. Mais les gens démunis devraient aussi avoir le droit de se changer les idées pendant 1 h 30 et d’avoir du plaisir! », croit fermement Catherine Gentile. C’est pourquoi elle encourage la population à faire preuve de générosité en offrant un ou des billets (au coût de 43 $ chacun) pour ce spectacle qui promet d’être unique à bien des égards.

Le spectacle du mardi 18 juin débute à 19 h 30 dans la salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde, mais est précédé d’un 5 à 7 dans le cabaret André-H.-Gagnon où il sera possible d’en apprendre plus sur les divers services offerts par l’organisme basé à Saint-Hyacinthe. Pour réserver sa place, il faut visiter le site du Centre des arts ou composer le 450 778-3388 et, pour faire don d’un billet, il suffit d’envoyer le billet électronique au sac@cpsry.org pour que celui-ci soit redonné à une personne qui n’aurait jamais pu y assister autrement.

Besoins criants

En tout, le Centre psychosocial et ses 11 intervenants psychosociaux aident gratuitement de 400 à 500 personnes annuellement sur tout le territoire Richelieu-Yamaska, incluant aussi les MRC d’Acton et de la Vallée-du-Richelieu, mais l’organisme pourrait en aider encore plus s’il avait les fonds pour embaucher des intervenants supplémentaires. « L’activité de financement est aussi une occasion pour nous d’avoir assez d’argent pour avoir des intervenants qui aideront plus de gens aux prises avec des problèmes de santé mentale dans la région. Ça nous permettrait aussi de développer des services qu’on offre actuellement au compte-goutte », explique Mme Gentile. Pour plus d’informations sur cet organisme, rendez-vous sur le site www.centrepsychosocial.org.

image