30 juin 2016
Olymel grossit à Saint-Esprit
Par: Le Courrier
Olymel investira 25 M$ dans l’agrandissement de ses installations de Saint-Esprit, ce qui devrait provoquer la création de 200 emplois.

Olymel investira 25 M$ dans l’agrandissement de ses installations de Saint-Esprit, ce qui devrait provoquer la création de 200 emplois.

Olymel investira plus de 25 M$ pour agrandir son établissement d’abattage et de découpe de porcs de Saint-Esprit dans la région de Lanaudière. À terme, cet agrandissement devrait créer environ 200 emplois qui s’ajouteront aux 810 employés de cette usine.

Ces travaux ajouteront 35 000 pieds carrés d’espace, ce qui portera la superficie totale à plus de 215 000 pieds carrés (20 000 m2). Ils comprennent entre autres la construction d’une salle de réfrigération, ainsi que le réaménagement de tables de production.

Ces améliorations permettront de faire passer de 30 000 à 40 000 porcs la capacité hebdomadaire d’abattage de cet établissement.

« Ce projet de développement représente un investissement majeur dans les secteurs d’activité de l’abattage et de la découpe de porcs et sera bénéfique à l’ensemble de la filière porcine au Québec. Une fois réalisé, il va accroitre de manière importante nos capacités de production, valoriser notre offre de produits, en plus de créer de nouveaux emplois. Il nous permettra également de mieux répondre aux demandes de nos clients partout au Canada, mais aussi dans le reste du monde », de déclarer le président-directeur général d’Olymel, Réjean Nadeau.

À l’issue d’une période de négociations, les employés, représentés par le syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce TUAC Local 1991-P, ont accepté de prolonger la convention collective en vigueur au-delà de sa date d’échéance du 31 mai 2018, et ce, pour une période additionnelle de 7 ans. Cette nouvelle entente permet de mener ce projet de développement à terme, d’assurer le maintien des emplois actuels, mais aussi d’en créer de nouveaux, souligne l’entreprise.

L’établissement d’abattage, de découpe et de désossage de porcs de Saint-Esprit produit diverses coupes de porc, des produits de porc assaisonnés et des produits emballés sous vide. Lorsque l’agrandissement sera complété, l’établissement produira également du « chilled pork » (porc frais réfrigéré).

Rappelons que le 7 juin, Olymel annonçait également l’acquisition de La Fernandière, une entreprise de Trois-Rivières spécialisée dans la fabrication de saucisses. On prévoit y tripler le volume de production grâce à un investissement de plus de 1,5 million de dollars et la création de 30 nouveaux emplois.

image