14 novembre 2019
Carte blanche
On jase…
Par: Christian Vanasse
Publicité
Activer le son

Après l’Amazonie et la Californie, l’Australie pogne en feu pendant que Venise est plus inondée qu’un village Beauceron. Pis nos agriculteurs passent la souffleuse avant la moissonneuse-batteuse. Prédire la météo est devenu un pari sportif. Et si la météo nous joue des tours, c’est parce que le climat nous la joue extrême et à ce jeu-là, comme au loto, y aura beaucoup plus de perdants que de gagnants.

Mais oublions un instant que le triste hiver nous a déjà recouverts de son austère manteau blanc et réjouissons-nous plutôt du départ des ondes de l’immonde Cherry Don. Le jour du Souvenir en plus, c’est mémorable.

Faut croire qu’insulter les immigrants était la cerise de trop sur le sundae déjà bien dégoulinant d’insultes contre les francophones, les Européens, les femmes ou les homosexuels proférées à heure de grande écoute par le grand Don-o-saure.

Ça en aura pris du temps, mais finalement, on lui montre la porte. J’aurais préféré la fenêtre, mais bon. Dire que ce triste clown pourrait siéger à l’Assemblée nationale. Si pour certains, les propos sont plus choquants que les vêtements (dans le cas Cherry, ce n’est pas peu dire) pour d’autres, ce sont les vêtements qui sont plus choquants que les propos. C’est ben pour dire.

Et je sais que c’est ben important pareil, mais j’ai hâte qu’on lâche la guenille, le linge et l’accessoire, pis qu’on slaque un peu sur les jokes de coton ouaté pour se demander, non pas « si y fait frette », mais pourquoi? Pourquoi 11 000 scientifiques ont lancé un nouveau cri d’alarme cette semaine « Hey gang, on niaise pas là, changez le système, sinon le climat va s’en occuper! », mais nos médias en ont à peine fait mention?

Pourtant, ils ne disent pas de conneries et sont très bien habillés…

image