2 juillet 2015
Camp élite Bruno Gervais
On ne change pas une recette gagnante!
Par: Maxime Prévost Durand
Le Camp élite Bruno Gervais sera de retour pour une quatrième édition. Photo Courtoisie Denis Grenier

Le Camp élite Bruno Gervais sera de retour pour une quatrième édition. Photo Courtoisie Denis Grenier

Une trentaine de jeunes défenseurs, âgés de 11 et 16 ans, pourront bénéficier des précieux conseils du joueur de hockey Bruno Gervais à l’occasion de la 4

Publicité
Activer le son

Déjà au début mars, les inscriptions allaient bon train et la moitié des places étaient réservées. La recette du succès de Bruno Gervais : une approche intimiste et personnalisée avec les jeunes.

« On compte quatre joueurs pour un entraîneur. La base du camp est d’avoir un ratio de joueurs par entraîneur très bas. Ça donne quelque chose de plus intime et ça permet d’apprendre à connaître les jeunes », souligne l’athlète de 30 ans.

Au menu, beaucoup d’entraînement sur la glace et de nombreuses conférences touchant tous les aspects de la vie d’un sportif professionnel. « Les joueurs apprennent des choses qu’ils n’ont pas le temps de travailler durant la saison », poursuit Gervais.

Martin Beaudoin, l’entraîneur de Bruno lorsqu’il jouait atome AA, l’épaulera sur la glace, tandis que Guillaume Leblanc et Éric Fournier sont responsables des entraînements hors glace.

Parmi les conférenciers présents cette année, on note la présence de l’ex-joueur du Canadien de Montréal Steve Bégin, l’attaquant des Bruins de Boston Maxime Talbot et l’entraîneur adjoint des Jets de Winnipeg Pascal Vincent. « On parle beaucoup de buts et de passes dans le monde d’aujourd’hui, et pourtant il y a 1001 façons d’aider son équipe, mais qui ne sont pas valorisées. On veut montrer la vision d’un entraîneur sur cette question. »

Une tournée pour le camp?

Devant le succès de son camp pour l’élite des jeunes défenseurs, Bruno Gervais n’écarte pas la possibilité d’agrandir son offre au cours des prochaines années.

« Je suis content de la façon dont vont les choses présentement. J’adore la formule que l’on offre, mais je suis ouvert à tout pour les prochaines années. On envisage plusieurs options, avoue-t-il, que ce soit d’ajouter une autre semaine ou de visiter d’autres villes avec le camp. »

image