12 janvier 2012
Oser répliquer
Par: Martin Bourassa

Pour reprendre son mot fétiche, le vais « oser » répliquer brièvement au commentaire du conseiller David Bousquet (voir page Forum) à propos d’un éditorial récent sur la construction du centre aquatique. Il n’a pas aimé mon vocabulaire.

Publicité
Activer le son

Pour reprendre son mot fétiche, le vais « oser » répliquer brièvement au commentaire du conseiller David Bousquet (voir page Forum) à propos d’un éditorial récent sur la construction du centre aquatique. Il n’a pas aimé mon vocabulaire.

Je signe et persiste pourtant à dire qu’il y a eu dérapage.On a beau essayer de faire dire tout ce que l’on veut aux chiffres, et M. Bousquet a d’ailleurs oublié une dépense d’environ 400 000 $ dans ses calculs, la réalité est la suivante : le centre aquatique de Saint-Hyacinthe coûtera autour de 21,2 M$. C’est le chiffre donné par la direction générale de la Ville lors d’un point de presse auquel aucun élu n’a « osé » se présenter. Le hic, c’est que pareil investissement ne servira qu’à répondre aux besoins des baigneurs et des fonctionnaires du service des loisirs. En tant que résident de la Ville et payeur de taxes à tous les paliers, je regrette, mais je n’ai pas l’impression d’en avoir pour mon argent. Je le répète, c’est beaucoup trop cher payé considérant qu’il faudra investir encore des millions de dollars pour répondre aux besoins manifestés par d’autres disciplines sportives comme le judo.Il me semble qu’à ce prix, nous aurions dû trouver moyen d’ajouter un gymnase ou deux au concept initial, quitte à dépenser un peu plus d’argent si nécessaire.Mais la Ville n’a pas osé quand il était temps et n’a pu contenir les dépenses.Oui nous avons un beau centre aquatique, mais on n’y trouve même pas de tremplin de trois mètres. Étonnant, non? Aussi étonnant que d’apprendre que le futur complexe aquatique et sportif de Dorval, annoncé le 21 novembre, abritera une piscine, un bassin avec plage progressive, une pataugeoire et un bassin pour la glissoire.On y trouvera aussi un gymnase, des plateaux pour le basket, le volley, le badminton et des gradins, de même qu’une aire de services et un espace pour la réception et l’administration. Tout cela pour une dépense annoncée de 17,7 M$.Cela dit, il est encore trop tôt pour savoir s’il y aura un dérapage là-bas.

M.B.

image