6 décembre 2018
Motoneige
Ottawa accorde 430 000 $ pour assurer l’entretien des sentiers
Par: Jean-Luc Lorry
Le Club de Motoneige ASAN, qui regroupe les motoneigistes de Saint-Hyacinthe et de la région, le Club de motoneige des Érables dans la MRC de Nicolet-Yamaska et le Club des neiges Sorel-Tracy se partageront un montant de près de 430 000 $ accordé par le gouvernement fédéral. Cette somme est destinée à aider ces trois clubs à entretenir quelque 590 kilomètres de sentiers de motoneige. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Club de Motoneige ASAN, qui regroupe les motoneigistes de Saint-Hyacinthe et de la région, le Club de motoneige des Érables dans la MRC de Nicolet-Yamaska et le Club des neiges Sorel-Tracy se partageront un montant de près de 430 000 $ accordé par le gouvernement fédéral. Cette somme est destinée à aider ces trois clubs à entretenir quelque 590 kilomètres de sentiers de motoneige. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour continuer à garantir la sécurité des motoneigistes et améliorer la qualité des pistes, Ottawa accorde un montant de 429 028 $ à trois clubs de motoneigistes.

Publicité
Activer le son

Le Club de Motoneige ASAN, qui regroupe les motoneigistes de Saint-Hyacinthe et de la région, le Club de motoneige des Érables dans la MRC de Nicolet-Yamaska et le Club des neiges Sorel-Tracy vont bénéficier de cette contribution fédérale non remboursable.

Ces trois clubs sont responsables de l’entretien de quelque 590 kilomètres de sentiers de motoneige situés dans les régions du Centre-du-Québec et de la Montérégie.

Cette aide financière permettra d’acquérir de l’équipement performant. « Le tourisme hivernal contribue grandement à la vitalité économique du Centre-du-Québec et de la Montérégie. La pratique de la motoneige attire des adeptes non seulement de la région, mais aussi une clientèle internationale », a déclaré lors de cette annonce faite à Saint-Hyacinthe David Lametti, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Ces fonds ont été consentis en vertu de l’Initiative de tourisme hivernal du Programme de développement économique du Québec de Développement économique Canada (DEC).

« La motoneige génère des retombées économiques de plus de 3 milliards de dollars par année au Québec. Cette importante industrie menée à bout de bras par des milliers de bénévoles est reconnaissante de l’appui financier de DEC », a salué Mario Gagnon, président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ).

Les quelque 200 clubs de motoneigistes affiliés à la FCMQ prennent en charge l’entretien de plus de 34 000 kilomètres de sentiers répartis sur l’ensemble du Québec.

image