12 février 2015
MRC des Maskoutains
Pacte rural : c’est reparti!
Par: Benoit Lapierre
Le maire de Sainte-Hélène-de-Bagot, Yves Petit, la préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin et l’agent de développement rural, Steve Carrière, ont procédé au lancement d’un nouvel appel de projets dans le cadre du Pacte rural. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le maire de Sainte-Hélène-de-Bagot, Yves Petit, la préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin et l’agent de développement rural, Steve Carrière, ont procédé au lancement d’un nouvel appel de projets dans le cadre du Pacte rural. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le printemps 2015 s’annonce actif dans les communautés de la MRC des ­Maskoutains, où d’autres projets ­enrichissants pourront se concrétiser dans le cadre d’un nouveau volet du Pacte rural.

Publicité
Activer le son

L’appel de projets vient tout juste d’être lancé par la MRC et le Centre local de ­développement. « Il y a plus de 150 000 $ disponibles dans le cadre du présent ­appel de projets », a annoncé en conférence de presse la préfet de la MRC, ­Francine ­Morin, maire de Saint-Bernard-de-­Michaudville.

Elle a souligné que le 26 novembre 2014, dans le cadre de la Politique ­nationale de la ruralité, la MRC avait adopté son Plan de travail du Pacte rural 2014-2019 qui définit les nouvelles ­orientations de ce programme visant à assurer le dynamisme des milieux ruraux. La MRC s’est ainsi assurée d’obtenir la totalité de la subvention de 333 913 $ qui lui a été promise dans le cadre du Pacte pour ­l’année financière 2014-2015. C’est la ­seconde tranche de cette enveloppe qui sera distribuée au printemps. Un premier appel de projets avait été lancé à la fin de l’été 2014 et une somme totale de 245 580 $, qui incluait des fonds résiduels inutilisés, a été répartie l’automne dernier entre onze projets.

Les promoteurs qui désirent présenter une proposition devront soumettre une lettre d’intention avant le 20 février, puis déposer une demande officielle au plus tard le 16 mars 2015, à 16 h. Les projets doivent cadrer avec les orientations définies dans le Plan de travail. Celles-ci visent, notamment, le soutien des jeunes et des aînés et une plus grande implication de ces groupes dans leur communauté. L’environnement, la création d’emplois, l’économie sociale, l’accessibilité aux services (école, santé), le développement des secteurs agroalimentaire, récréotouristique, culturel et récréatif sont parmi les thèmes privilégiés.

« Le Pacte rural maskoutain a pour ­mission de soutenir la réalisation de ­projets innovants et structurants pour le développement de notre territoire », a ­déclaré Yves Petit, maire de Sainte-­Hélène-de-Bagot et président du comité de gestion du pacte rural.

Les organismes qui souhaitent ­soumettre un projet sont invités à ­contacter Steve Carrière, agent de ­développement rural, par téléphone (450 773-4232, pote 257) ou par courriel à l’adresse carrieres@cld-cite.qc.ca.

image