29 mars 2018
entre les lignes
Parlons cul-de-sac
Par: Le Courrier

Récemment, la Ville de Saint-Hyacinthe avait orchestré une conférence de presse pour présenter les travaux qui auront lieu cet été à l’intersection du Grand Rang et de la rue Saint-Pierre, puis sur le pont Douville. On souhaitait ainsi informer et prévenir les usagers de la route, eux qui devront subir les conséquences et les détours.

Publicité
Activer le son

Des désagréments temporaires, échelonnés sur quelques semaines. Cette démarche de la Ville se voulait alors préventive. Parfait. Ce qui nous amène au dossier du Grand Rang, dans le secteur du tunnel Casavant en construction et du passage à niveau près de la rue Pinard. L’idée de condamner ce passage à niveau, dans la foulée du prolongement du boulevard Casavant, avait été évoquée lors d’une consultation publique en 2012.

L’idée s’était évaporée quelque peu depuis dans l’esprit des gens, mais elle n’a pas été évacuée pour autant. On se dirige bel et bien vers le démantèlement du passage à niveau et la mise en place de deux culs-de-sac. Pas facile de comprendre la logique derrière tout cela et qui exige cette solution. La Ville et le CN se renvoient la balle, mais on croit comprendre qu’une question de sécurité motive cette décision qui risque de bouleverser bien des habitudes et de faire pas mal de mécontents. Forcément, l’élimination d’un passage à niveau rend une route plus sécuritaire, mais est-ce là le seul argument nécessaire pour le condamner ou si la configuration du tunnel en devenir à proximité provoque-t-elle d’autres contraintes de sécurité? 

Contrairement aux tracas anticipés au coin de Saint-Pierre et du Grand Rang, ceux annoncés avec les démantèlements du passage à niveau seront permanents à partir de l’été 2019. Ce serait intéressant que la Ville et le CN se présentent bientôt devant les médias avec de beaux plans et de belles images afin de démontrer qu’il n’existe aucune alternative à la fermeture permanente de ce tronçon stratégique. S’il faut en croire le CN, l’entente qui doit sceller le sort de la circulation à cet endroit fait l’objet de négociations en ce moment. Pourrait-on savoir qui parle avec qui et de quoi il en retourne? Les conseillers municipaux concernés semblent quant à eux dans le néant. 

image