29 septembre 2011
Pas dans le Target
Par: Martin Bourassa

Il n’y aura pas de Target à Saint-Hyacinthe. Pas plus qu’à Granby, Drummondville ou Beloeil à court ou à moyen terme, selon les dernières nouvelles.

Publicité
Activer le son

Il n’y aura pas de Target à Saint-Hyacinthe. Pas plus qu’à Granby, Drummondville ou Beloeil à court ou à moyen terme, selon les dernières nouvelles.

Les Maskoutains en mal d’économies (ce qui reste à voir) et/ou de nouveautés devront donc se rabattre sur le Target le plus près, soit celui des Promenades Saint-Bruno situées à une bonne trentaine de minutes en voiture. Gageons qu’ils seront quand même plusieurs à faire le trajet. Mais cela aurait été encore plus tentant, fréquent et dommageable pour nos marchands locaux si Target avait décidé d’installer ses pénates le long du boulevard Wilfrid-Laurier à Beloeil.Déçus? Soulagés par la décision de Target de bouder ainsi les Maskoutains?Cela dépend de votre camp, lire de vos intérêts pour la chose. En ce qui me concerne, il s’agit sans doute d’une bonne nouvelle. Mais pour en avoir le coeur net, il faudra attendre de savoir quel sort sera réservé au Zellers local. C’est encore la grande inconnue et on ne peut pas se fier sur les communiqués émis la semaine dernière pour éclairer nos lanternes, au contraire. Les relationnistes de Target et de La Baie d’Hudson n’en disent guère plus. Même constat silencieux dans les commerces visés et aux Galeries St-Hyacinthe où André Brochu, habituellement si affable, nous renvoie élégamment auprès des relationnistes concernés qui mentionnent que la réflexion se poursuit.Un peu moins de 85 magasins Zellers sont dans l’incertitude au Canada, n’ayant pas été repris par Target ou encore cédés à un autre détaillant comme Walmart. On sait seulement que le Zellers de Saint-Hyacinthe ne fermera pas demain matin, ce qui est une bonne chose pour les employés et le pouvoir d’attraction des Galeries.Malgré tout, il est quand même permis de spéculer un peu. Ainsi, nul doute que l’arrivée d’un second géant dans le paysage maskoutain, le premier étant Walmart, aurait bouleversé l’ordre établi et peut-être fait plus de mal que de bien. D’autant plus que l’offre commerciale est plus abondante que jamais chez nous vu l’essor appréciable des Galeries, l’émergence du Projet M et l’éclosion toute récente du développement commercial autour du Tigre Géant. Sans oublier le centre-ville où les commerces et boutiques spécialisées savent encore se démarquer du lot. Ce sont toutes d’excellentes raisons pour se passer de Target.Faut-il s’étonner de ne pas avoir été ciblé par Target? Non, dans la mesure où l’offre commerciale maskoutaine actuelle est relevée et si l’on considère qu’une bannière de moindre envergure comme Sears par exemple n’a jamais réussi à tirer son épingle du jeu chez nous. L’absence de Target dans des marchés comme Drummondville, particulièrement, et Granby m’étonne davantage.

image