11 juin 2020
Malgré la reprise des sports d’équipe extérieurs
Pas de baseball avant le 19, le soccer à la fin juin
Par: Maxime Prévost Durand

Le baseball devrait être le premier sport d’équipe extérieur à reprendre l’action à Saint-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

Malgré la possibilité de reprendre la pratique des sports d’équipe depuis lundi, nos jeunes sportifs devront faire preuve d’un peu de patience encore. Baseball Saint-Hyacinthe a fait savoir que ses activités reprendront seulement autour du 19 juin, tandis que le FC Saint-Hyacinthe prévoit sauter sur les terrains dans la semaine du 29 juin.

Publicité
Activer le son

De nombreuses étapes doivent être franchies d’ici le retour sur les terrains, ont indiqué au COURRIER des responsables des deux associations maskoutaines pour expliquer ces délais inévitables. Baseball Saint-Hyacinthe et le FC Saint-Hyacinthe doivent notamment faire parvenir leur plan de reprise des activités à leur fédération respective de même qu’à la Ville de Saint-Hyacinthe, puis ce plan doit être accepté avant que les jeunes puissent entamer la pratique de leur sport.

Néanmoins, l’annonce du gouvernement, jeudi dernier, a été accueillie favorablement par Baseball Saint-Hyacinthe et le FC Saint-Hyacinthe.

« On est bien contents que ça reprenne, on avait hâte, a confié la directrice générale du FC Saint-Hyacinthe, Andrée Bergeron. Mais on est conscients de ce que ça veut dire [en matière de mesures à prendre] et on espère que les gens seront compréhensifs. »

« On est juste contents que ça recommence, il était temps, s’est pour sa part exclamé André Beauregard, membre du conseil d’administration de Baseball Saint-Hyacinthe. On va faire tout ce qu’on peut pour que ça se déroule bien. »

Ces associations se sont toutefois montrées surprises du court délai entre l’annonce et le moment où il était possible de lancer les activités.

« On est tombés en bas de notre chaise, a carrément dit Mme Bergeron. On s’attendait à ce qu’ils annoncent la reprise autour du 22 juin, comme pour les camps de jour, mais ils ont annoncé une reprise possible à peine quatre jours plus tard. On est restés surpris. »

Une reprise par étapes

Tel qu’annoncé, la reprise des sports d’équipe se fera graduellement. Pour l’instant, il est seulement permis de tenir des entraînements en tenant compte de certaines contraintes. Les phases de jeu viendront plus tard. La ministre Isabelle Charest a par contre évoqué la possibilité que des matchs puissent être joués aussi tôt qu’à la fin juin, semant à la fois l’espoir et la confusion.

Comme nos organisations ne lanceront pas leurs activités tout de suite, il n’est donc pas écarté que les fédérations auront reçu d’ici là l’approbation de la santé publique pour passer à une autre étape de leur plan de reprise, même si rien n’est moins sûr. En ce sens, elles doivent se préparer à toute éventualité.

Près de la moitié des joueurs inscrits dans le volet local du FC Saint-Hyacinthe s’étaient justement désistés dans les dernières semaines, à la suite d’une tournée téléphonique de l’organisation, ne sachant pas s’il allait y avoir des matchs cet été. Or, l’annonce du gouvernement a amené l’association maskoutaine à recontacter tous ceux qui avaient manifesté leur désir d’être remboursés afin de savoir si, à la lumière des nouvelles informations, ils avaient changé d’idée.

« Les gens nous demandent s’il y aura vraiment des matchs, mais on ne le sait pas, on n’a pas de réponses claires », a plaidé Andrée Bergeron.

Le FC Saint-Hyacinthe compte actuellement 700 joueurs inscrits en vue de la prochaine saison, un chiffre en deçà de ses standards, mais qui s’explique en partie par le fait que la grosse période d’inscription dans le volet local se tient habituellement en avril et en mai.

Du côté de Baseball Saint-Hyacinthe, l’effet COVID-19 a été plutôt faible. Sur les 285 joueurs inscrits avant la pandémie, 228 avaient confirmé leur intention de jouer cet été en début de semaine. Une trentaine avait demandé un remboursement, puis 27 joueurs n’avaient pas signifié leur intention.

Dek hockey : en attente d’une saison

Dek Hockey Saint-Hyacinthe attend pour sa part qu’il soit possible de disputer des matchs avant de lancer officiellement sa saison, gardant espoir que ce soit d’ici le début du mois de juillet.

« On semble comprendre de l’annonce qu’il pourrait y avoir des parties vers la fin juin ou le début juillet. On va se retrousser les manches pour être prêts à lancer la saison si c’est le cas », a soutenu le directeur de l’organisation, Jonathan Morin.

La saison des juniors pourrait s’étendre de juillet jusqu’à la mi-septembre selon le scénario envisagé présentement. Pour les équipes seniors, la saison estivale engloberait la saison automnale, habituellement séparées.

M. Morin ne s’attend pas à ce que le jeu soit dénaturé lorsque la phase permettant les matchs sera enclenchée. Certaines mesures pourraient néanmoins être prises, comme le fait qu’il n’y ait pas de mise en jeu (un pile ou face déterminerait la première possession de balle) et que l’arbitre se trouve à l’extérieur de la surface de jeu.

Depuis l’annonce de la reprise des sports d’équipe extérieurs, Dek Hockey Saint-Hyacinthe a mis en place toutes les mesures dans ces installations de La Présentation, ajoutant les stations de désinfectants et de lavage des mains, en plus de la signalisation sur le site pour contrôler la circulation des joueurs.

« On vend aussi une ambiance habituellement dans notre produit, mais là, il ne pourra pas y avoir de spectateurs et le bar ne pourra pas être ouvert au début », a ajouté M. Morin

Dans une solution à court terme pour permettre à des joueurs de fouler la surface, quelques blocs de location pour du jeu libre ont été mis à la disposition des membres, en spécifiant qu’il faut un maximum de 10 personnes et un respect du 2 mètres de distance.

Par ailleurs, Dek Hockey Saint-Hyacinthe offrira cet été des camps de jour comme il le fait normalement. Il reste à voir concrètement quelles activités les jeunes pourront pratiquer.

image