3 juin 2021
Pas de Beaux mardis de Casimir cet été
Par: Maxime Prévost Durand

Il faudra attendre une année de plus avant de retrouver les Beaux mardis de Casimir comme on les connaît, malgré les annonces gouvernementales permettant la tenue de festivals extérieurs cet été. Photothèque | Le Courrier ©

Il n’y aura pas de Beaux mardis de Casimir comme on les connaît cet été, a appris LE COURRIER.
Publicité
Activer le son

Malgré les annonces gouvernementales permettant la tenue de festivals extérieurs cet été, avec un maximum de 2500 personnes, il a été convenu qu’il valait mieux faire l’impasse sur les Beaux mardis de Casimir pour une deuxième année consécutive. Il aurait été trop coûteux de tenir cette série de spectacles avec les mesures sanitaires exigées par la santé publique, selon les informations que nous avons obtenues. L’espace du parc Casimir- Dessaulles n’aurait permis de regrouper qu’une poignée de spectateurs comparativement aux quelque 2000 personnes qu’il accueille habituellement lors de ces soirées en raison de la distanciation qui doit être maintenue.

La Ville de Saint-Hyacinthe, qui organise les Beaux mardis de Casimir en collaboration avec le Centre des arts Juliette-Lassonde, n’avait pas confirmé ses intentions lorsque jointe par LE COURRIER la semaine dernière.

« Plusieurs annonces sont à venir concernant les activités estivales à Saint-Hyacinthe, mais nous sommes tributaires des décisions gouvernementales en matière de santé publique. C’est donc un dossier à suivre », avait simplement mentionné Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville.

Depuis, différentes activités prévues par la Ville cet été ont été annoncées, mais aucune mention des Beaux mardis de Casimir n’y figurait.

Selon nos informations, les artistes qui devaient se produire aux Beaux mardis de Casimir l’an dernier seraient reprogrammés l’an prochain. Le duo 2Frères, Marc Dupré, Corneille, Matt Lang et Étienne Drapeau faisaient notamment partie de cette liste.

Par ailleurs, les travaux en cours présentement au parc Casimir-Dessaulles devraient se terminer d’ici les prochains jours. Les fontaines et le bassin d’eau que l’on retrouvait près du kiosque Léon-Ringuet, qui sert de scène, sont présentement démantelés en raison de leur « très mauvais état » et des « fuites d’eau importantes ». M.P.D.

image