10 décembre 2020
Développement économique régional
Pas de nouveau CLD dans les plans
Par: Jean-Luc Lorry

André Charron, directeur général de la MRC des Maskoutains, considère que le développement économique régional ne passera plus par un modèle ressemblant au défunt CLD Les Maskoutains. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La mise en place prochainement du réseau Accès entreprise Québec dans chaque municipalité régionale de comté (MRC) ne remet pas en question la création d’une nouvelle structure dédiée au développement économique de Saint-Hyacinthe et de la région.

Publicité
Activer le son

Cette entité, qui devrait être dévoilée en janvier, regroupera les compétences de Saint-Hyacinthe Technopole, du service de développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM) et de Forum-2020.

« La création d’Accès entreprise Québec ne vient pas bouleverser le processus d’intégration de DEM et de Saint-Hyacinthe Technopole. Je pense que nous allons dans la même direction que le gouvernement en mettant en place un guichet unique avec les forces vives du milieu », considère Bernard Forget, président de Saint-Hyacinthe Technopole, en entrevue au COURRIER.

M. Forget siège au comité de travail mis sur pied pour élaborer la nouvelle structure.

Accès entreprise Québec devrait succéder sous une nouvelle formule aux anciens Centres locaux de développement (CLD) abolis en 2015 par les libéraux.

Selon André Charron, directeur général de la MRC des Maskoutains, pas question de faire renaître de ses cendres le CLD Les Maskoutains, dont les programmes de financement publics sont maintenant sous la gouverne de DEM. « Nous sommes rendus à une autre étape. Nous n’irons pas vers un nouveau modèle de CLD. Nous sommes à finaliser la future gouvernance pour le développement économique de la grande région de Saint-Hyacinthe. Présentement, nous avons une très bonne équipe », mentionne M. Charron lors d’un entretien téléphonique.

Au printemps 2015, le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau, avait été présenté comme le chef d’orchestre de la nouvelle structure Saint-Hyacinthe Technopole qui regroupe les actifs de la Cité de la biotechnologie, de la Corporation de développement commercial et de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe.

Cinq ans plus tard, M. Bilodeau aura une nouvelle fois son mot à dire sur la future entité puisqu’il fait partie du comité de travail. « Cela ne change pas nos plans [la création d’Accès entreprise Québec]. Nous prévoyons dévoiler la nouvelle structure avant la fin de l’hiver », a indiqué brièvement Louis Bilodeau après la séance du conseil du 16 novembre.

Conseiller municipal dans le district Sainte-Rosalie, Donald Côté est bien au fait du développement économique de la Ville. « Ce qui est dans les cartons concernant la nouvelle structure de développement économique est très avancé. Nous essayons d’obtenir un guichet unique pour certains services. C’est dans la même lignée que la volonté du gouvernement », mentionne Donald Côté, qui siège également au comité de travail.

En plus de M. Côté, le comité compte trois autres élus, soit le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, la préfet de la MRC des Maskoutains, Francine Morin, et Simon Giard, maire de Saint-Simon. « Le comité de travail devrait bientôt dévoiler ses résultats. On s’en va vers une belle collaboration entre la MRC et la Ville de Saint-Hyacinthe en matière économique », estime M. Giard. Jean-Pierre Lessard, consultant en gestion, fait également partie du comité.

Avant de dévoiler publiquement la future structure, le projet devra obtenir l’aval du conseil des maires de la MRC et du conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe.

Avec la collaboration de Rémi Léonard

image