3 mai 2012
Pas de répit pour le Club de judo
Par: Maxime Desroches
Léo Robin (à gauche) a remporté le titre d'athlète par excellence à la Coupe Louis Page, le 14 avril.

Léo Robin (à gauche) a remporté le titre d'athlète par excellence à la Coupe Louis Page, le 14 avril.

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour le Club de judo de Saint-Hyacinthe. Les athlètes ont pris part à trois compétitions à différents coins de la province. Les judokas maskoutains semblent plus prêts que jamais à bien performer lors du championat provincial, à la mi-mai.

Le 14 avril, 11 élèves de Louis Graveline se sont rendus à Jonquière à l’occasion de la Coupe Louis Page. Du nombre, sept ont remporté une médaille.

« C’est notre deuxième participation à ce tournoi. C’est une expérience intéressante pour nos judokas puisqu’ils affrontent des adversaires différents de ceux auxquels ils sont habitués. Ça leur offre un nouveau défi », affirme l’entraîneur Graveline.Le jeune Léo Robin s’est illustré à Jonquière en décrochant le titre d’athlète par excellence, toutes catégories d’âge confondues. Il a été impeccable toute la journée en réalisant toutes ses victoires par ippon, en plus de le faire en moins de 20 secondes à chaque fois.Au même moment, à Beauport, avait lieu le camp d’entraînement provincial, donné par l’instructeur de l’équipe de Judo Québec. Deux judokas maskoutains, soit Émile Charbonneau et Jérémie Poirier, ont choisi d’y participer. Les deux athlètes ont eu la chance de combattre avec l’élite provinciale et de profiter « d’une expérience très enrichissante, car ces camps se font dans une atmosphère d’apprentissage et conviviale », souligne Louis Graveline.

Challenge par équipe

Le 7 avril, à Boucherville, le Club de judo avait aussi participé au Challenge par équipe. Le cumulatif des points récoltés par les différents membres des équipes, formées en fonction de l’âge et de la catégorie de poids, était pris en considération.

Trois équipes masculines du Club de Saint-Hyacinthe ont évolué en classe U13, U15 et U17 et y ont obtenu une médaille. Benjamin Daviau, Jérémie Poirier, Samuel Pelletier et Julien Charbonneau ont uni leurs efforts pour obtenir l’or en U17. Leurs coéquipiers Jacob Demers, Émile Charbonneau et Mathieu Bellavance ont quant à eux monté sur la deuxième marche du podium en U15.Finalement, en U13, Maxime Roger, Zachary Daviau et Vincent Gamache ont pris la troisième place.

Tournoi de zone

Les judokas maskoutains de classe U11 et U13 avaient précédemment pris part à un Tournoi de zone, le 17 mars, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Parmi eux, 10 sont rentrés à la maison avec une médaille au cou.

C’est le cas, en U11, d’Émile Guertin-Picard (médaillé d’or), Thomas Robin et Félix Archambault (argent), de même qu’Adam Caron (bronze). Chez les U13, Roxane Caron et Kristofer Lachaine ont pris le premier rang. William Robin, Maxime Roger, Vincent Gamache et Jean-Félix Robin ont obtenu le bronze, tandis qu’Alexandre Fortin s’est emparé de l’argent.Enfin, le lendemain avait lieu, aussi à Saint-Jean, le championnat provincial de kata. Celui-ci permet de participer au championnat canadien de kata qui aura lieu cette année à Toronto, en juillet. Sylvie Guertin a performé de brillante façon avec une première position en nageno-kata, une première place en juno-kata et une quatrième en goshin-jutsu. Sa qualification pour Toronto est ainsi assurée. Cette compétition servira de sélection en vue du championnat du monde de kata, qui se tiendra en Italie, à l’automne 2012.

image