14 novembre 2013
Pelletier et Corbeil marcheront main dans la main
Par: Le Courrier

Les couleurs libérales affichées par le maire Claude Corbeil dans le passé ne provoqueront pas d’étincelles entre lui et le député péquiste de Saint-Hyacinthe, Émilien Pelletier.

Publicité
Activer le son

« Au contraire, a affirmé Pelletier, ce ne sera pas difficile de travailler avec un ancien libéral. À notre niveau, nous travaillons pour la population, pas pour l’individu. »

Claude Corbeil a abondé dans le même sens, et ce, même si aux élections provinciales de 2008 Émilien Pelletier lui avait fait mordre la poussière avec seulement 213 voix d’avance.« Maintenant, je suis maire de Saint-Hyacinthe et ce maire n’a pas de teinte politique. Je suis passé à un autre niveau et mon but est de représenter les citoyens de la Ville. Au lendemain de l’élection de 2008, j’ai félicité M. Pelletier pour sa victoire et depuis nous avons travaillé ensemble sur différents dossiers. »Pour appuyer ses propos, M. Corbeil a souligné que sa campagne électorale « n’était pas une campagne de couleur », car elle s’était déroulée avec l’aide de gens en provenance de tous les partis politiques.De son côté, le député Pelletier a rappelé qu’il avait toujours pleinement collaboré avec l’ancienne administration de Saint-Hyacinthe et que ce ne serait pas différent cette fois-ci. « On peut dire que le maire qui a obtenu le plus de votes est le maire que la population désire, donc je vais travailler avec ce maire-là. Je me suis toujours fait un devoir de supporter et d’agir en tant que facilitateur pour les projets que la Ville souhaite défendre, d’autant plus que M. Corbeil a beaucoup de projets en tête alors ça me fera plaisir de l’accompagner. »Une première rencontre entre les deux hommes, depuis la victoire de Claude Corbeil, a d’ailleurs eu lieu la semaine dernière.

image