27 août 2015
Philippe Desrosiers, de junior à professionnel
Par: Maxime Prévost Durand
Philippe Desrosiers se dit en grande forme et prêt à passer chez les professionnels. Photothèque | Le Courrier ©

Philippe Desrosiers se dit en grande forme et prêt à passer chez les professionnels. Photothèque | Le Courrier ©

Le 30 juin 2013, les Stars de Dallas ­sélectionnaient le gardien de but ­Philippe Desrosiers au 54

Publicité
Activer le son

Après trois saisons complètes dans la LHJMQ avec l’Océanic de Rimouski, où il a connu plusieurs hauts, mais où il a aussi fait face à de l’adversité, l’athlète de 20 ans se dit prêt à faire le grand saut.

« Je me sens en grande forme. Je vais tout faire pour jouer au plus haut niveau », a-t-il soutenu lors d’une récente entrevue avec LE COURRIER.

Du côté de Dallas, on lui a assuré cet été qu’il jouera chez les professionnels la ­saison prochaine. Mais une question ­demeure : dans quelle ligue? La Ligue américaine (AHL) ou la Ligue de la Côte-Est (ECHL)?

Si les probabilités sont plus grandes de le voir évoluer dans la Ligue de la Côte-Est, avec les Steelheads de l’Idaho, Desrosiers indique que la décision finale sera prise au terme du camp d’entraînement.

« L’important, c’est de prendre son temps, souligne-t-il, et d’évoluer dans mon niveau de jeu. Pour l’organisation, l’objectif est de me faire jouer beaucoup. »

Déjà, des articles à son égard sont ­publiés sur le site web des Stars, le présentant comme l’un des meilleurs espoirs du club. « Il a été nommé le meilleur gardien de la Ligue canadienne de hockey, ce qui fait de lui le gardien de but numéro un chez les juniors au Canada », rapportait le DG des Stars, Jim Nill, dans un des articles.

Cette belle reconnaissance témoigne de la foi qu’a la direction envers le potentiel de Desrosiers. Et le principal intéressé ne veut pas décevoir. « Maintenant, je veux prouver qu’ils ont eu raison de m’offrir un contrat professionnel. Mon rêve est de jouer dans la LNH et je mets tous les ­efforts pour réussir. »

Tourner la page

Pendant que Philippe Desrosiers continue de s’entraîner en vue du camp d’entraînement des Stars, ses anciens coéquipiers de l’Océanic ont déjà entamé le calendrier présaison de la campagne 2015-16.

« Je reste à la maison plus longtemps cette année, alors que d’habitude je serais déjà à Rimouski à ce temps de l’année. Je m’ennuie des gens de Rimouski. J’ai connu une belle carrière junior là-bas. »

Ce qu’il retient de son passage dans le Bas-Saint-Laurent, c’est que pour réussir au hockey, le travail y est pour beaucoup. « Il y a eu des périodes où je me pensais peut-être un peu meilleur que je ne l’étais et où je travaillais un peu moins et j’avais de mauvaises séquences dans ce temps-là. Quand tu travailles fort durant les ­pratiques, ça paraît par la suite. Ce que je retiens, c’est de toujours travailler fort. »

Lors de ses trois saisons à Rimouski, l’ancien porte-couleur des Gaulois du ­Collège Antoine-Girouard a été d’office lors de 139 rencontres, signant 82 victoires contre 41 défaites, dont 10 en prolongation ou en fusillade.

Au cours de la campagne 2013-14, ­Desrosiers a battu le record de la LHJMQ pour la plus longue séquence sans ­accorder de but. Il a été parfait pendant 243 minutes et 35 secondes, battant ­l’ancienne marque établie par François Brassard (Remparts de Québec) par plus de 30 minutes.

La saison dernière, il a remporté avec l’Océanic la Coupe du Président, avant de participer au tournoi de la Coupe ­Memorial pour une première fois en ­carrière.Le moment est maintenant venu pour Philippe Desrosiers de tourner la page sur cette carrière chez les juniors et le nouveau chapitre s’écrira dès le 6 septembre alors qu’il s’envolera pour Dallas pour les ­premiers tests physiques. Il joindra quelques jours plus tard l’équipe de ­recrues des Stars pour un tournoi à ­Traverse City, au Michigan, où il se ­mesurera aux meilleurs espoirs des ­Rangers de New York, des Hurricanes de la Caroline et des Sabres de Buffalo ­notamment.

Le moment est maintenant venu pour Philippe Desrosiers de tourner la page sur cette carrière chez les juniors et le nouveau chapitre s’écrira dès le 6 septembre alors qu’il s’envolera pour Dallas pour les ­premiers tests physiques. Il joindra quelques jours plus tard l’équipe de ­recrues des Stars pour un tournoi à ­Traverse City, au Michigan, où il se ­mesurera aux meilleurs espoirs des ­Rangers de New York, des Hurricanes de la Caroline et des Sabres de Buffalo ­notamment.

image