14 janvier 2016
Place au salon de Détroit
Par: Marc Bouchard

(Détroit, Michigan) – Janvier, c’est la période faste pour tous les amateurs de voitures alors que sont présentés, en série, quelques-uns des salons les plus importants de l’année. Et c’est par une véritable institution que débute la saison, alors que Détroit reçoit le salon international de l’auto, quelques heures à peine avant celui de Montréal.

publicité

Le salon de Détroit, en 2016, n’est ­certainement pas marqué par l’enthousiasme qu’aurait pu laisser présager les ventes record de l’année. En fait, l’ensemble avait plutôt des allures de déjà vu, la ­plupart des nouveautés ayant fait une ­apparition sur Internet avant le dévoilement officiel sur le plancher du salon.

Malgré tout, le salon de Détroit a réservé comme d’habitude de jolies trouvailles qui seront bientôt sur les routes, ou des prototypes qui indiquent un nouveau style à venir.

Voici donc les coups de coeur du salon de Détroit.

Chevrolet Cruze Hatchback

La petite compacte s’agrandit et devient ­familiale. Elle conserve le même moteur, la même partie avant, mais ajoute un espace de chargement et devient une voiture à hayon, un succès assuré auprès des Québécois.

Mercedes-Benz SLC

Successeur du SLK, le cabriolet à toit rigide de Mercedes-Benz, le SLC, a fait aussi une entrée remarquée, affichant à la fois sa version de base et une plus vitaminée, la SLC 43 AMG. Nouveau look, nouveau phare, le SLC 300 ­abritera un quatre cylindres turbocompressé de 2 litres déployant 241 chevaux et 273 livres-pied de couple, alors que la version AMG perd son V8 au profit d’un V6 3,0 litres biturbo de 362 chevaux.

Lexus LC 500

Vous pensiez que Lexus faisait des voitures ennuyeuses? Jetez y un oeil et vous changerez d’idée. Évidemment, la LC500 sera une voiture haut de gamme dont le prix sera probablement bien ­supérieur à 100 000 $, mais sera propulsée par le même moteur V8 turbo de 473 chevaux connu dans la famille.

Honda Ridgeline

Les camionnettes font un retour en force, tant au chapitre des ventes que chez les constructeurs. L’ancien Ridgeline affichait une ligne bien à lui, mais le nouveau reprend le style des camionnettes plus traditionnelles. Il sera ­alimenté par le même V6 3,5 litres qui alimente le Honda Pilot.

Lincoln Continental

À deux doigts du prototype dévoilé l’an dernier, la version de production de la grande Lincoln reprend les traits caractéristiques de famille, en y ajoutant un petit quelque chose de sophistication. L’intérieur laisse un peu songeur, mais l’ensemble est de bon ton.

Buick Avista

Qui a dit que Buick construisait des voitures pour votre père? Ce concept prometteur et futuriste a tout ce qu’il faut pour plaire : une silhouette sexy et un moteur V6 biturbo de 400 chevaux. Papa en aurait perdu son dentier….

Nissan Titan Warrior

Le Titan vient de subir une cure de rajeunissement et se retrouve désormais en version ­diesel. Cette fois, c’est en version hors route que ce guerrier s’est dévoilé. Arches de roue élargies, suspensions surélevées, pneus 37 pouces, le Warrior n’en est qu’au stade de concept, mais avouez que son petit air ­méchant le rend quand même sympathique.

image