9 octobre 2014
Campagne philanthropique à la Ville
Plein feu sur Centraide et la Croix-Rouge
Par: Benoit Lapierre

Employés et élus municipaux de la Ville de Saint-Hyacinthe uniront leurs efforts au cours du mois d’octobre pour accentuer leur appui aux deux grandes organisations humanitaires que sont Centraide et la Croix-Rouge.

Publicité
Activer le son

En instaurant, à l’interne, une seule campagne philanthropique annuelle pour soutenir les deux organismes dans leur mission, les instigateurs du projet rompent avec la tradition et font le pari que ce virage sera bénéfique.

« Je sais que les employés de la Ville de Saint-Hyacinthe sont des personnes généreuses et qu’ils ont à coeur de vivre dans une communauté saine et égalitaire. En aidant une personne, c’est toute la communauté qui s’en porte mieux. Je les invite donc à donner généreusement », a déclaré en conférence de presse le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Il était entouré de représentants de Centraide et de la Croix-Rouge, de conseillers municipaux et de plusieurs des employés qui se sont portés volontaires pour publiciser cette campagne de financement dans chaque service et encourager leurs collèges à y participer. « Avec tous ces ambassadeurs-là, la caisse va sauter, c’est sûr! On est certains d’être tous sollicités », a lancé en riant le maire Corbeil. Chez les élus municipaux, c’est Johanne Delage qui veillera à ce que ses collègues dénouent eux aussi le cordon de leur bourse.

En 2013, le personnel de la Ville a amassé 15 071 $ durant la campagne Centraide – ce qui incluait une contribution municipale de 6 000 $ – et 1 921 $ durant la campagne de la Croix-Rouge, soit une récolte de 16 992 $, au total. Cet automne, dans le cadre de sa première campagne philanthropique élargie, l’équipe municipale tentera de dépasser les 18 000 $ en dons.

image