13 décembre 2012
Judo
Plus de 200 judokas en compétition à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand

Le Club de judo de Saint-Hyacinthe a tenu le week-end dernier sa compétition annuelle sur les tatamis installés au Collège Antoine-Girouard. Plus de 200 athlètes ont combattu au cours des deux journées de compétition.

Publicité
Activer le son

Les jeunes judokas de Saint-Hyacinthe ont montré un grand aplomb durant leurs combats, bien en confiance de combattre à la maison. Au total, 19 athlètes se sont retrouvés sur le podium sur les 32 représentants du Club de judo de Saint-Hyacinthe.

Samedi, les plus vieux (U15, U18 et U20 + senior) étaient en action. Chez les U15, trois médailles d’or ont été remportées dans différentes catégories de poids et de ceinture, l’une par Maxime Roger, une autre par Alexandre Fortin et une dernière par Julien Pelletier.Audrey Poirier et Jacob Demers ont également mis la main sur l’or, cette fois chez les U18. Émile Charbonneau a pour sa part mérité une médaille d’argent, toujours dans cette catégorie d’âge.Du côté des U20 et sénior, Marc-Antoine Lahaye a été le seul de sa catégorie à monter sur le podium. Il a mérité une médaille d’or.Un tournoi par pool était aussi organisé pour les judokas de ceinture marron et noire chez les U18 et plus. Jérémie Poirier, normalement en U18, a remporté l’or chez les seniors plus de 20 ans même en étant surclassé.Ses compatriotes Benjamin Daviau et Marc-Antoine Morin sont aussi montés sur le podium chez les U18. Benjamin Daviau a récolté une médaille d’argent, tandis que Marc-Antoine Morin a remporté le bronze.Le lendemain, le dimanche, c’était au tour des U11 et U13 de fouler les tatamis. En U11, le seul représentant maskoutain, Ludovic Laliberté, est monté sur la deuxième marche du podium.Chez les U13, quatre médailles d’or et quatre autres de bronze ont été remportées par des Maskoutains. Zachary Daviau, Vincent Gamache, Adam Caron et Éloïse Laliberté sont montés sur la plus haute marche du podium dans leur catégorie. Jacob Létourneau-Touchette, Alexis Roger, Émilien Dutremble et Ève Ares se sont classés au troisième rang de leur catégorie respective.

Une bonne relève

Louis Graveline, entraîneur au club, affirme que Saint-Hyacinthe peut compter sur une bonne relève de judokas. « Depuis qu’il y a le programme sport-études à l’école secondaire Fadette, on tient tête aux meilleurs clubs du Québec. L’an dernier on a connu une superbe année avec six jeunes au championnat canadien, en plus d’être classé 8e meilleur club de judo au Canada. »

Les jeunes qu’il entraîne sont toujours motivés, une clé pour le succès. « Jamais je n’entends un jeune dire « Est-ce que ça achève? » Ils sont motivés, ils aiment le judo. »Cette motivation est également bien présente en compétition alors qu’à chacune d’elles, plusieurs judokas de Saint-Hyacinthe s’illustrent et reviennent avec une médaille au cou. L’avenir se veut prometteur pour ces jeunes judokas.

image