8 octobre 2015
le Courrier était présent
Plus de 300 voitures anciennes exposées à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
Des curieux de tous les âges ont défilé entre les différentes allées où étaient exposées ­les voitures. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Des curieux de tous les âges ont défilé entre les différentes allées où étaient exposées ­les voitures. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Ce couple de Sainte-Madeleine a pu retracer l’historique de leur Volkswagen Karmann Ghia 1968 en discutant avec d’autres passionnés aux Vieux-Mercredis. Un Valois avait importé cette voiture au Québec à l’époque. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Ce couple de Sainte-Madeleine a pu retracer l’historique de leur Volkswagen Karmann Ghia 1968 en discutant avec d’autres passionnés aux Vieux-Mercredis. Un Valois avait importé cette voiture au Québec à l’époque. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Plus de 300 voitures étaient réunies à l’occasion du grand rassemblement du 19 septembre. Photo Courtoisie

Plus de 300 voitures étaient réunies à l’occasion du grand rassemblement du 19 septembre. Photo Courtoisie

Parmi les plus vieux modèles exposés, un retrouvait ce Ford TT, un modèle datant de 1924. Photo Courtoisie

Parmi les plus vieux modèles exposés, un retrouvait ce Ford TT, un modèle datant de 1924. Photo Courtoisie

Des Ford des années 1920-1930, des Camaro, des Corvette et tellement d’autres voitures anciennes de toutes les marques, des pièces de collection ou des engins modifiés, étaient exposées le 19 septembre dans les stationnements du restaurant Qualité Summum et du commerce ADM Sport à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Au total, on a pu observer plus de 300 ­véhicules de tous les types dans le cadre de cette activité, qui mettait un terme à la saison des Vieux-Mercredis, un projet mis sur pied au printemps par le passionné de voitures Yvan Rodier.

« C’est un café-rencontre des vieilles ­voitures. Tous les mercredis soir de juin à septembre, il y avait environ une centaine de voitures qui se réunissaient. Nous sommes un des rares événements hebdomadaires du genre dans la région », ­soutient M. Rodier.

Pour mettre un terme à la saison ­estivale, il avait décidé d’organiser une activité spéciale et de déroger de la tradition du mercredi soir. Les passionnés de ­partout, autant les propriétaires de ­voitures que les curieux, étaient invités à se réunir pour un dernier samedi. Et ­l’important nombre de véhicules exposés a attiré son lot de curieux et de ­passionnés automobiles.

Des gens de la Beauce, de la région de Sutton, de Victoriaville et d’un peu ­partout en Montérégie et en Estrie ont participé à l’activité en exposant leur petit trésor.

S’il n’a pas l’ambition de compétitionner le rassemblement annuel international de Granby, Yvan Rodier se réjouit du ­succès des Vieux-Mercredis, surtout que l’activité n’a vécu que par le bouche-à-oreille tout l’été.

M. Rodier, qui peut compter sur une équipe de bénévoles aussi passionnée que lui, espère s’imposer comme l’un des incontournables l’an prochain. « C’est une activité qui permet de tisser des liens d’amitié avec des gens qui partagent une même passion », souligne-t-il.

L’activité des Vieux-Mercredis reprendra du service dès le 1er juin 2016 au même endroit.

image