27 avril 2017
Incendie
Plus de peur que de mal aux orgues Casavant Frères
Par: Maxime Prévost Durand
Plus de peur que de mal aux orgues Casavant Frères

Plus de peur que de mal aux orgues Casavant Frères

Un incendie s’est déclaré dans un local de peinture de Casavant Frères, mardi soir. Les flammes ont été maîtrisées avant de causer d’importants dommages. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un incendie s’est déclaré dans un local de peinture de Casavant Frères, mardi soir. Les flammes ont été maîtrisées avant de causer d’importants dommages. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un début d’incendie a rapidement été maîtrisé mardi soir chez le facteur d’orgues Casavant Frères, sur la rue Girouard Est, à Saint-Hyacinthe. La présence de gicleurs et l’intervention efficace des pompiers ont permis de limiter les dégâts à l’intérieur du bâtiment datant des années 1920.

publicité

Les activités de l’entreprise maskoutaine ont pu reprendre normalement dès le lendemain matin, a confirmé au COURRIER le président de Casavant Frères, Jean-Christian Céré. « Il n’y a pas d’impact sur nos activités », a-t-il assuré. Selon lui, aucun projet en cours ne sera affecté par l’incident.

Les flammes ont pris naissance vers 19 h 30 dans un local de peinture et dans un système de ventilation. Personne ne se trouvait à l’intérieur du bâtiment à ce moment.

Une vingtaine de pompiers se sont rendus sur place pour combattre l’incendie, a indiqué Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe. Moins de 30 minutes après leur arrivée, la situation était maîtrisée.

Une enquête était en cours mercredi afin de déterminer la cause de cet incendie.

Les dommages ont été somme toute limités et s’élèveraient à environ 75 000 $ selon les premières estimations.

Tous les orgues conçus par Casavant Frères sont fabriqués à cet endroit. On y trouve notamment une chaufferie, une salle de dessin, des entrepôts à bois, des souffleries, un atelier de menuiserie et d’ébénisterie, une salle de vernis et de peinture, ainsi qu’une salle de montage, en plus des bureaux administratifs.

Les bâtiments de l’entreprise maskoutaine figurent au répertoire du patrimoine culturel du Québec. La partie en briques rouges a été construite en 1879, tandis que celle touchée par l’incendie date des années 1920. Depuis sa fondation, Casavant Frères a conçu près de 4 000 instruments.

image