5 décembre 2013
Nissan GT-R
Plus féroce que jamais
Par: Marc Bouchard

On l’a baptisé Godzilla, non sans raison. La Nissan GT-R a tout du monstre japonais. Sa silhouette est dévastatrice, ses performances capables de faire rêver, et tous les autres qui doivent l’affronter sur une piste tremblent de peur. Car la GT-R, que l’on connaissait déjà comme très puissante, a subi une petite injection de vitamine et porte désormais l’appellation Nismo, ce qui laisse encore moins de place à l’hésitation.

Reprenons les choses dans l’ordre. La Nissan GT-R, c’est la voiture super sportive que le constructeur nippon produit en solo depuis 2009. Pourquoi en solo? Parce que auparavant, la GT-R était en fait une Skyline, voiture quasi légendaire chez les amateurs de drift du monde entier.

Aujourd’hui, la Skyline (qui se vend chez nous sous l’appellation de Infiniti G37) s’est considérablement embourgeoisée, et on a créé la GT-R pour remplir le rôle de supersportive. On vise rien de moins que les autres supervoitures du monde, mais à un prix beaucoup plus abordable (si bien entendu, 100 000 $ est considéré comme abordable). Quant à Nismo, il faut savoir que c’est l’abréviation de Nissan motorsports. Facile de comprendre alors que c’est tout l’héritage de sport motorisé de la compagnie qui se retrouve dans un modèle développé pour l’occasion. Non pas que l’on ait négligé la GT-R plus ordinaire, qui sera offerte en juin prochain comme modèle 2015. Mais les vrais amateurs attendront plutôt une année de plus pour s’offrir le nec plus ultra de la bête de piste, la GT-R Nismo.

Sans compromis

La Nissan GT-R Nismo, pour bien exprimer son talent, a besoin d’une piste. Même s’il est exact qu’elle est capable de bien se comporter sur la route, elle est surtout conçue pour tirer le maximum dans une zone sécurisée. Ce que j’ai tenté de faire…

Bien enfoncé dans les sièges sport, le casque sur la tête (ceux qui me connaissent savent à quel point ça me confère une allure sexy), je me suis aventuré sur le circuit de Saurodoga Forest en banlieue de Tokyo. Dès le départ, l’accélération est spectaculaire. Premier virage, à 90 degrés à droite, je sens que la voiture colle à la route. Réaccélération, virages, enfilades, freinages, tout au long de l’expérience la GT-R Nismo demeure imperturbable, corrigeant presque mes erreurs de pilotage qui m’ont pourtant fait m’exprimer en un japonais bien senti! (je vous épargne la vidéo et sa bande sonore qui pourrait faire rougir quelques oreilles…). Les tours suivants ont été aussi précis; je me suis amusé à modifier les réglages, du mode le plus confortable au mode le plus sport, et même si la conduite s’adoucissait un peu, jamais la voiture ne s’est montrée difficile à maîtriser. Et les vrais maniaques pourront aussi pousser l’expérience plus loin en enfilant une clé USB dans le tableau de bord de la voiture. Elle enregistrera vos données de conduite sur piste, et vous pourrez revivre vos tours virtuellement par le biais de votre console et du jeu Grand Turismo 6 où elle est en vedette.

Une GT-R plus sage

Nissan a aussi proposé une version plus sage de la voiture. Faite pour la route, la Premium reprend là où l’ancienne avait laissé. Elle a toutefois gagné en maturité et en confort, ce qui la rend nettement plus agréable. Mais elle n’a rien perdu de son look ultra spectaculaire.

Seul bémol, mon test sur la route s’est effectué dans une voiture japonaise, avec volant à droite et à gauche sur la route. J’ai donc dû me concentrer davantage sur la route, ce qui m’a empêché de savourer chaque seconde de la conduite. La Nissan GT-R Nismo est une bête de race, un véritable pur sang. Sa soeur plus régulière, disposant du même moteur sans le turbo, de la même traction intégrale et d’une direction aussi précise, s’est toutefois avérée plus agréable à conduire sur la route que l’ancienne génération. Dans l’ensemble, il faut bien l’avouer, la GT-R est plus mature et plus raffinée que jamais. Mais elle n’a pas pour autant perdu sa fougue de jeunesse, loin de là.

Forces :

– Design spectaculaire – Accélération foudroyante – Freinage spectaculaire

Faiblesses :

– Visibilité – Rouage intégral bruyant – Ergonomie

Spécifications :

Voiture : Nissan GT-R Nismo 2015 Prix : N/D Type de carrosserie : Coupe Passagers : 4 Portes : 2 Capacité de chargement (L) : N/D Poids (kg) : 1 723

Performance:

Puissance : 600 ch Couple : 481lb-ft Accélération : 2.9 Vitesse de pointe : 310 Km/h Cylindrée : V6 3.7L Bi-Turbo Transmission : Automatique à 6 rapport Entraînement : Intégral Suspension : Indépendante Roue : 20 po

image